L’effet Firefox ressenti chez Yahoo aux dépens de Google


Dominique Lemoine - 13/01/2015

La part des recherches sur Internet qui ont été effectuées aux États-Unis avec le moteur de recherche de Yahoo a atteint en décembre 2014 son plus haut niveau depuis 2009, selon les plus récentes données de StatCounter.Logos de Google, Bing et Yahoo

StatCounter, une entreprise qui édite un logiciel pour mesurer le nombre de visites sur un site Internet, explique que la décision de Mozilla de faire de Yahoo le moteur de recherche par défaut du navigateur Firefox 34 sur le marché des États-Unis a ainsi eu des conséquences dans la bataille que se livrent les fournisseurs de moteurs de recherche.

Ainsi, selon StatCounter, « la part mensuelle de Google s’est retrouvée à son point le plus bas jamais enregistré par StatCounter ». Selon la firme d’analyse, les parts respectives de Google, de Bing et de Yahoo en décembre 2014 ont été de 75,2 %, 12,5 % et 10,4 %, comparativement à 77,3 %, 12,1 % et 8,6 % en novembre 2014.

Rappelons que Yahoo avait annoncé en novembre 2014 s’être entendu au sujet d’un partenariat de cinq ans avec Mozilla pour faire de Yahoo, à partir de décembre 2014, le moteur de recherche par défaut aux États-Unis du navigateur Firefox 34 à travers les plateformes mobiles et de bureau.

Ce partenariat de Mozilla avec Yahoo avait été précédé d’un partenariat de dix ans entre Mozilla et Google. « La question est désormais de savoir si les utilisateurs de Firefox seront fidèles à Google », affirme StatCounter, qui précise que les utilisateurs du navigateur Firefox ont représenté environ 12 % de l’utilisation d’Internet aux États-Unis en décembre.




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+