L’économie des TI en bref


Alain Beaulieu - 20/03/2009

Des temps difficiles pour Komunik
– Hausse des revenus chez Nstein

Les temps sont difficiles pour tout le monde. Pour certains, ça va plus mal que pour d’autres. C’est notamment le cas de Komunik, qui éprouve des difficultés financières et qui a dévoilé des résultats financiers décevants.

Les résultats financiers rendus publics par Komunik concernent le troisième trimestre de l’exercice 2009 et la période de neuf mois terminée le 31 janvier dernier. Les résultats n’ont pas encore été vérifiés. Ainsi, le troisième trimestre s’est conclu avec des revenus de 20,7 M$, en baisse de 23 % par rapport à la même période de l’exercice précédent, alors que l’entreprise spécialisée dans le développement de solutions clés en main pour la gestion des ressources en communications avait produit des revenus de 26,9 M$. De cette somme, la firme a dégagé une perte nette de 3,3 M$, ou 0,10 $ par action, supérieure de 106 % à la perte de 1,6 M$ réalisée au troisième trimestre de l’exercice 2008.

La période de neuf mois s’est conclue pour sa part avec des revenus de 66,6 M$, comparativement à 72 M$ au terme de la période correspondante de l’exercice précédent, ce qui représente une baisse de 8 %, et une perte nette de 6,1 M$, ou 0,19 $ par action, supérieure de 177 % à la perte de 2,2 M$ réalisée au terme de la même période, un an plus tôt.

On se rappellera que l’entreprise, qui dessert une clientèle essentiellement nord-américaine, s’est placée sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers en novembre dernier pour procéder à sa restructuration. Puis en février dernier, la Cour supérieure du Québec a étendu au 31 mars l’échéance de protection qu’elle lui a octroyé initialement contre ses créanciers, alors que certains de ses actifs commerciaux étaient achetés par la firme Intema Solutions, qui fournit des solutions d’intégration des technologies aux activités de marketing et de services à la clientèle.

Il y a quelques semaines, Komunik aurait établi une entente pour la vente de ses actifs à une nouvelle entreprise qui a été établie par un gestionnaire de placements.

Ça va mieux pour Nstein

De son côté, Nstein Technologies, qui fournit des solutions de publication numériques multilingues dédiées aux acteurs des métiers de la presse, a terminé son quatrième trimestre 2008 avec des revenus records de 8,1 M$, en hausse de 29 % par rapport aux ventes de 6,3 M$ réalisées un an plus tôt. De ce montant, la firme montréalaise a dégagé un bénéfice net de 1,4 M$, ou 0,03 $ par action, comparativement à un bénéfice net de 0,1 M$ un an plus tôt.

Cette bonne performance a été alimentée notamment par les huit nouveaux projets que la firme a vendus au cours de ce trimestre, ce qui porte à vingt son total annuel.

L’exercice 2008 que vient clore ce trimestre a, quant à lui, généré des revenus totaux de 25,7 M$, en hausse de 41 % par rapport à l’exercice précédent qui se concluait avec des ventes de 18,2 M$. Parmi les clients d’envergure ayant choisi les solutions de Nstein en 2008 notons Hearst Newspapers, qui possède plus de 65 journaux dont le San Francisco Chronicle et le Houston Chronicle, Bonnier, qui exploite plus de 40 magazines, dont Parenting et Popular Science, et Independent News and Media, qui opère plus de 200 publications, dont The Independent et The Belfast Telegraph.

En outre, l’acquisition de la société Picdar en début d’exercice a fortement contribué à la bonne performance de l’entreprise montréalaise, étant responsable de la moitié de l’accroissement du chiffre d’affaires.

Malgré ces bons résultats, Nstein a terminé l’exercice 2008 avec une perte nette de 2,1 M$, ou 0,04 $ par action, comparativement à une perte de 1,8 M$ en 2007. La firme attribue ce résultat somme toute insatisfaisant aux investissements importants qu’elle a dû faire au niveau de sa force de vente pour faire croître ses ventes et développer ses marchés en Amérique du Nord, au Royaume-Uni et en France.

Alain Beaulieu est adjoint au rédacteur en chef au magazine Direction informatique.




Tags: , , , ,