Le trafic IP mondial pourrait tripler d’ici 2018


Jean-François Ferland - 11/06/2014

Le trafic IP mondial pourrait atteindre 132 exaoctets de données par mois en 2018 et être lié majoritairement à l’utilisation d’appareils autres que les ordinateurs, estime Cisco.Illustration de réseaux sur la planète

Le fournisseur technologique Cisco, dans un rapport annuel mondial de la série Visual Networking Index, estime que 1,3 zettaoctet de données pourrait être acheminé par les réseaux sur la planète en 2018, soit plus que tout le trafic IP qui a été produit de 1984 à 2013. Un zettaoctet équivaut à 1,07 milliard de téraoctets.

Cisco envisage que 57 % du trafic IP en 2018 pourrait être lié à l’utilisation d’appareils qui ne seront pas des ordinateurs. En 2013, 33 % du trafic était lié à l’utilisation d’appareils qui n’étaient pas des ordinateurs.

La croissance moyenne par année de 10 % du trafic IP lié à l’utilisation d’ordinateurs personnels pourrait être inférieure à celle des téléviseurs intelligents (18 %), des téléphones évolués (64 %), des tablettes numériques (74 %) et des communications de machine à machine (84 %).

Parmi ses autres prédictions, Cisco estime que près de 80 % du trafic IP à l’échelle planétaire sera lié à la transmission de contenu vidéo, contre 33 % en 2013. Aussi, le fournisseur s’attend à ce que 61 % du trafic IP provienne d’appareils liés à des réseaux Wi-Fi (49 %) et des réseaux mobiles mobiles (12 %), contre 59 % en 2013 (55 % des réseaux Wi-Fi, 4 % des réseaux mobiles).

Au sujet des appareils et des connexions, Cisco prévoit qu’il y aura presque autant de liaisons pour les communications de machine à machine (7,3 milliards) que d’être humains (7,6 milliards) sur Terre en 2018. Dans quatre ans, il pourrait y avoir près de 21 milliards de connexions sur la planète, contre 12,4 milliards de connexions en 2013. En 2018, il pourrait y avoir en moyenne 2,7 appareils ou connexions en réseau par personne, contre 1,7 appareil ou connexion par personne l’année dernière.

Enfin, Cisco estime que le débit moyen mondial des liaisons à large bande sera de 42 mégabits à la seconde en 2018, contre 16 mégabits à la seconde en 2013. Le fournisseur envisage aussi que 55 % des liaisons à large bande auront un débit supérieur à 10 Mb/s et que le débit moyen sera de près de 100 Mb/s au Japon et en Corée du Sud en 2018.




Tags: , , , , , , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+