Le téléviseur branché et la webtélé, des phénomènes importants au Québec


Benjamin Jébrak - 24/09/2013

Les nouvelles technologies de l’information ont modifié les habitudes des utilisateurs québécois en matière de divertissement en ligne. Le CEFRIO a dévoilé les résultats de son enquête dans le rapport NETendances 2013.

Les utilisateurs profitent de l’offre de vidéos sur Internet

Un nouveau fascicule de l’enquête NETendances 2013 du CEFRIO, un organisme québécois de liaison et de transfert dans le domaine des technologies de l’information, révèle que près de la moitié (41,3 %) des Québécois adultes regardent des vidéos sur Internet à partir des plateformes telles que YouTube ou Vimeo.

Activités de divertissement en ligne en 2013

Cliquez pour agrandir

Les jeunes de 18 à 34 ans sont les plus susceptibles d’utiliser les vidéos en ligne pour le divertissement, soit 90 % chez les 18 à 24 ans et 83 % chez les 25 à 34 ans, comparativement à 42 % chez les utilisateurs de 35 ans et plus.

La webtélé, qui diffère du visionnement de vidéos sur les plateformes dédiées, est aussi très populaire auprès des Québécois. Alors que 28,5 % des adultes regardent ou téléchargent des films, des séries ou des émissions en ligne, ils sont deux fois plus nombreux à profiter d’une offre gratuite plutôt que payante.

L’enquête du CEFRIO indique que les internautes francophones regardent plus une offre gratuite (31,1 %) que les non-francophones (21,1 %), ce qui pourrait s’expliquer par le fait que l’offre francophone est plus facilement accessible et gratuite.

Nouveau moyen d’accéder à Internet, le téléviseur

Quel que soit le type d’appareil utilisé pour brancher leur téléviseur sur Internet, 33,6 % des foyers québécois possèdent un téléviseur ayant déjà été utilisé de cette manière. L’appareil le plus couramment utilisé est la console de jeu (62 %), puis viennent l’ordinateur (48 %) et les appareils mobiles (31 %). La télévision intelligente est peu utilisée (16%), contrairement aux États-Unis ou près du quart des foyers ont choisi cette option.

Proportion de foyers dont le téléviseur est branché à Internet

Cliquez pour agrandir

Le livre numérique, une source de divertissement peu exploitée

L’enquête NETendances 2013 du CEFRIO a aussi sondé les habitudes en matière de lecture numérique des Québécois. Elle relève que seulement 15 % des internautes téléchargent des livres pour en faire la lecture sur un support numérique comme une tablette ou une liseuse électronique.

Claire Bourget, directrice de la recherche marketing au CEFRIO, souligne que « même si un foyer québécois sur quatre est équipé d’une tablette numérique et que la liseuse électronique a trouvé preneur chez 12 % des foyers, il est étonnant de constater que peu d’internautes téléchargent des livres en format numérique. »

Possession d'une liseuse dans le foyer

Cliquez pour agrandir

Les résultats de l’étude démontrent encore une fois un écart de génération:  la lecture du livre numérique est plus répandue chez les 18-24 ans (23 %) que les autres groupes d’âge.




Tags: , , , , , , , , , , ,
Benjamin Jébrak

À propos de Benjamin Jébrak

Benjamin Jébrak est journaliste pour le magazine Direction Informatique.
Google+