Le CRIQ se lance dans l’impression 3D


Dominique Lemoine - 08/10/2014

Le Centre de recherche industrielle du Québec acquiert un équipement de fabrication additive qui permet la production de pièces métalliques.Logo du CRIQ

Le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ), une société d’État qui a pour mission la compétitivité des secteurs industriels du Québec grâce au partage de son expertise, affirme avoir choisi un appareil 3D qui fait appel au procédé de frittage sélectif au laser et à un alliage de poudres métalliques.

« La nouvelle imprimante 3D permettra de poursuivre notre mandat en recherche industrielle appliquée et de soutenir les entreprises qui souhaitent moderniser leurs équipements. Notre nouveau service aux entreprises leur permettra de s’approprier cette technologie », a déclaré Denis Hardy, qui est le président-directeur général du CRIQ.

Également, des équipes du CRIQ ont développé des compétences en matière de conception assistée par ordinateur, qui est une étape de la fabrication additive lors de laquelle les pièces sont planifiées à partir de paramètres qui concernent les trois dimensions.

De plus, des scientifiques du CRIQ en génie mécanique travaillent sur l’optimisation de pièces industrielles par le traitement de l’image, ainsi que sur la numérisation et l’inspection de pièces par vision numérique.

« Nous partagerons nos connaissances avec les membres du comité canadien qui participent au processus de normalisation de la fabrication additive », a ajouté Denis Hardy.




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+