Le contrôle gestuel se développe sur PC, Linux et OS X


Benjamin Jébrak - 24/07/2013

Le système de contrôle gestuel Leap Motion Controller de Leap Motion, disponible depuis peu au public, représente un avancement majeur pour l’interactivité entre l’utilisateur et l’ordinateur.

Provenant de la compagnie en démarrage Leap Motion, de San Francisco, le dispositif de contrôle gestuel rapproche l’expérience utilisateur du monde du film Rapport minoritaire, en lui permettant d’entrer une série de commande via des mouvements individuels ou combinés des deux mains. Pour le public, le principal intérêt de ce système est sa compatibilité avec les systèmes d’exploitation PC, Linux et OS X.

Le dispositif de contrôle gestuel Ouya de Leap Motion

Le dispositif de contrôle gestuel Ouya de Leap Motion. (Photo : David Berkowitz- Flickr)

D’ailleurs, le dispositif de Leap Motion avait été évoqué lors du salon Business Intelligence à Montréal en 2012, lorsque Direction Informatique avait rapporté la conférence de Jorge Garcia, analyste principal en veille commerciale et en gestion de données à la firme d’évaluation des logiciels commerciaux Technology Evaluation Centers de Montréal. À cette époque, il affirmait déjà que « la reconnaissance de la gestuelle permettra l’ajout des sens à la veille commerciale, mais aussi la massification de la veille commerciale auprès d’un plus grand nombre de personnes dans une organisation et d’un plus grand nombre de consommateurs ».

Le contrôle gestuel serait-il la voie de l’avenir? Concernant le Leap Motion Controller, le produit est tout à fait prêt à être commercialisé : prix raisonnable (79 dollars américains), portatif, bien conçu et déjà bien implanté avec ses 75 applications gratuites ou payantes. Malgré tout cela, les testeurs ne sont pas convaincus que ce type de contrôle gestuel sera la voie de l’avenir.

Bien que le procédé de commande soit novateur, il est peu probable qu’une série de gestes permette la même interactivité de l’utilisateur avec son ordinateur telle qu’une souris et un clavier permettent de le faire. Le contrôleur de Leap Motion étant le premier de son genre, il ne semble pas encore indispensable à l’utilisateur.




Tags: , , , ,
Benjamin Jébrak

À propos de Benjamin Jébrak

Benjamin Jébrak est journaliste pour le magazine Direction Informatique.
Google+