Le bénéfice net de Cisco recule de 17,9%


Denis Lalonde - 10/02/2011

L’équipementier en télécommunications Cisco a vu son bénéfice net reculer de près de 18% au deuxième trimestre terminé le 29 janvier malgré une hausse de ses revenus, en raison de la compression de ses marges bénéficiaires.

Pour le trimestre, le bénéfice net s’est chiffré à 1,5 milliard de dollars américains (27 cents par action), lui qui était de 1,9 milliard de dollars (32 cents par action) à la période correspondante il y a un an.

En excluant les éléments non récurrents, le bénéfice net du trimestre grimpe à 2,1 milliards de dollars (37 cents par action), comparativement à 2,3 milliards de dollars (40 cents par action) l’an dernier.

Les revenus ont quant à eux progressé de 6% à 10,4 milliards de dollars, par rapport à 9,8 milliards de dollars au 2e trimestre de l’exercice 2010.

Les analystes prévoyaient un bénéfice par action de 35 cents et des revenus de 10,23 milliards de dollars, selon Thomson Reuters.

Dans une conférence téléphonique, le président et chef de la direction de Cisco, John Chambers, a révélé que la baisse des revenus dans le secteur des commutateurs avait atteint 7 % durant le trimestre et que l’entreprise vivait actuellement une période de transition, selon ce que rapporte le site financier MarketWatch.

À 11h00, le titre de Cisco reculait de plus de 12 % à 19,31 dollars au Nasdaq.

* Tous les montants sont en dollars américains.




Tags: ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW