Le bénéfice net de CGI en hausse de 13,8%


Denis Lalonde - 26/01/2011

Le Groupe CGI a vu son bénéfice net grimper de 13,8 % au 1er trimestre de son exercice 2011 grâce, entre autres, à l’apport de sa filiale américaine Stanley.

Pour le trimestre terminé le 31 décembre, CGI a fait état d’un bénéfice net de 126,6 millions de dollars (0,45 dollar par action), lui qui était de 111,2 millions de dollars (0,37 dollar par action) à la période correspondante il y a un an.

Les résultats du premier trimestre de l’exercice comprennent des redressements fiscaux favorables de 18,7 millions de dollars, comparativement à 30,5 millions de dollars l’an dernier.

En excluant l’impact des redressements fiscaux des deux périodes, le bénéfice net s’est établi à 109,4 millions de dollars (0,39 dollar par action), par rapport à 80,7 millions de dollars (0,27 dollar par action) il y a un an.

Les revenus ont quant à eux progressé de 22,7 % à 1,12 milliard de dollars, comparativement à 913 millions de dollars au 1er trimestre de l’exercice 2010.

En devises constantes, les produits ont crû de 25,9 %, après ajustement lié à la variation des taux de change qui a eu une incidence négative de 29,4 millions de dollars ou 3,2 % des produits, par rapport à la même période de l’exercice précédent.

« Notre solide performance au cours du premier trimestre découle essentiellement d’une hausse des activités liées aux projets des clients et de l’impact positif de notre fusion avec Stanley, deux éléments qui nous permettront de connaître une croissance rentable continue tout au long de l’exercice 2011 », a expliqué le président et chef de la direction de CGI, Michael E. Roach, dans un communiqué.

« Conformément à notre engagement d’être une entreprise financièrement solide et de procurer à nos investisseurs des rendements supérieurs, nous prolongeons notre programme de rachat d’actions jusqu’en février 2012. Depuis 2006, nous avons investi près de 2 milliards de dollars dans ce programme, au bénéfice de nos actionnaires », a-t-il ajouté.

À la suite de l’acquisition de Stanley au quatrième trimestre de l’exercice 2010, la dette nette de la Société se situait, à la fin de décembre 2010, à 1 milliard de dollars. À la fin du premier trimestre de l’exercice 2011, la Société disposait de 700 millions de dollars en capitaux disponibles, y compris des espèces et des quasi-espèces de 80 millions de dollars et une somme de 600 millions de dollars représentant sa marge de crédit garantie jusqu’en 2012.




Tags: ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW