Le bénéfice net de BCE en progression


Denis Lalonde - 03/11/2011

Le conglomérat BCE a vu son bénéfice net ajusté grimper de 18,5 % au troisième trimestre de son exercice 2011 grâce à l’apport de sa division Bell Média, issue de l’acquisition de CTV.

Pour le trimestre, l’entreprise a fait état d’un bénéfice net de 642 millions de dollars (83 cents par action), lui qui était de 454 millions de dollars (60 cents par action) à la période correspondante il y a un an.

En excluant les éléments non récurrents, le bénéfice net ajusté grimpe à 724 millions de dollars (93 cents par action). L’an dernier, le bénéfice net ajusté était d’environ 611 millions de dollars (81 cents par action).

Cette augmentation d’un exercice à l’autre est principalement attribuable à un retour d’impôts lié à « diverses questions fiscales ».

Les revenus de BCE ont atteint 4,91 milliards de dollars durant le trimestre, par rapport à 4,52 milliards de dollars il y a un an, ce qui constitue une croissance de 8,7 %.

À titre comparatif, les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action ajusté de 73 cents, selon l’agence de presse Thomson Reuters.

Le secteur Services sans fil de Bell a enregistré une augmentation nette de 126 854 abonnés, ainsi qu’une augmentation du produit moyen par unité (PMU) de 2,7 % dans les services postpayés.

Le secteur Services sur fil de Bell a connu une croissance du BAIIA de 1,7 % en raison de la réduction de 6,1 % des coûts opérationnels découlant des efforts soutenus déployés pour contrôler les coûts. Les produits tirés des services de télévision ont progressé de 3,9 %, ce qui reflète des activations nettes d’abonnés de 26 037, ou une croissance de 40,5 % d’un exercice à l’autre, en raison du déploiement du service de prochaine génération Bell Télé Fibe dans près de 1,5 million de foyers, à Montréal et à Toronto, à la fin du troisième trimestre.

« En tenant compte des résultats de Bell Média – qui n’était pas formée au 3e trimestre de 2010 –, nous avons généré une croissance à deux chiffres des produits des activités ordinaires », souligne le président et chef de la direction de BCE, George Cope, dans un communiqué.

Avec cette performance, BCE a relevé ses prévisions de bénéfice par action ajusté (BPA) pour l’ensemble de l’exercice 2011 et s’attend à présent à une performance de 3,10 à 3,15 dollars. En mai dernier, la société anticipait un BPA de 2,95 à 3,05 dollars.

Le titre de BCE reculait de 18 cents (0,45 %) à 39,48 dollars à la Bourse de Toronto en milieu d’après-midi.

Pour consulter l’édition numérique du magazine d’octobre 2011 de Direction informatique, cliquez ici




Tags:

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW