La télévision en ligne gagne du terrain


Fanny Bourel - 30/10/2015

Le volet radiodiffusion du Rapport de surveillance des communications 2015 du CRTC souligne le goût des Canadiens pour le contenu télévisuel en ligne.Illustration d'appareils clients

Selon le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), les consommateurs du Canada ont regardé 2,7 heures de contenu télévisuel sur Internet par semaine en 2014, contre 1,9 heure en 2013.

La part des Canadiens francophones à s’y adonner est passée de 39 % à 42 % en un an. C’est moins que les anglophones, qui sont 47 % à opter pour Internet.

Le téléphone intelligent est préféré à la tablette numérique pour visionner du contenu. Les francophones sont 27 % à regarder du contenu télévisuel sur un téléphone et 25 % à le faire sur une tablette, contre 16 % pour les deux appareils en 2013. Chez les anglophones, les chiffres sont respectivement de 38 % et de 26 %.

Cette évolution se fait au détriment des services de télévision par câble. Si le pourcentage des ménages canadiens abonnés à un service de télévision par câble, par satellite ou par protocole Internet (IPTV) n’a diminué que de 83,7 à 82 %, soit 200 000 ménages de moins, le nombre d’abonnés à l’IPTV a quadruplé en cinq ans pour atteindre 15 %, contre 63 % pour le câble qui continue donc tout de même à dominer.

Côté radio, la durée d’écoute hebdomadaire a baissé de 19,3 heures à 18,8 heures entre 2013 et 2014. Plus d’un Canadien sur cinq (22 %) ont écouté une station AM ou FM en ligne et 18 % d’entre eux ont utilisé des services personnalisés de diffusion de musique en continu. Une statistique qui reste stable par rapport à l’année précédente alors que la portion d’auditeurs en ligne a gagné deux points.

Lire aussi :

Croissance des services de télévision IPTV

Licence du CRTC jusqu’en 2020 pour Stingray Digital

TIC : communication d’alertes via radio, télévision et Internet




Tags: , , , , , , , , , , , ,