La téléphonie résidentielle de Rogers sans fil accède au Québec


Benjamin Jébrak - 23/07/2013

En réponse à la demande encore grandissante de l’accès à la téléphonie mobile, Rogers Communication propose maintenant une téléphonie résidentielle et d’affaire sans fil.Logo de Rogers Communications

Accessible seulement dans les régions canadiennes où les services filaires de Rogers ne sont pas offerts, elle est dès maintenant disponible en magasin. Rogers accède donc au marché de la téléphonie résidentielle québécois, mais aussi à celui de l’Alberta et de la Colombie-Britannique.

C’est une téléphonie hybride qui est mise sur le marché par Rogers : les clients peuvent utiliser un téléphone normal, avec ou sans cordon, mais celui-ci doit être branché dans l’adaptateur résidentiel, contenant une carte SIM et fourni par le fournisseur de téléphonie.

Le prix initial du service, pour la clientèle de Rogers est de 30 dollars pour l’adaptateur résidentiel en achat unique et de 9,99 dollars par mois, sans contrat, pour l’accès au service. Les nouveaux clients de ce service devront par contre aller chercher l’adaptateur en magasin dans l’un des points de vente, l’adaptateur n’étant pas envoyé par la poste.

En entrevue avec Direction Informatique, madame Hyun-Hee Pyun, vice-présidente marketing Québec et est du Canada chez Rogers Communications, est positive par rapport à la réponse de la clientèle : «80 % des foyers s’abonnent toujours à la téléphonie résidentielle. Quand la clientèle va voir les bénéfices qu’apporte le fait de transporter son téléphone au chalet, par exemple, en conservant son numéro de téléphone, elle y verra une alternative intéressante. »

Le potentiel de marché est donc énorme pour Rogers qui s’implante au Québec sans avoir à installer son propre réseau filaire.




Tags: , ,
Benjamin Jébrak

À propos de Benjamin Jébrak

Benjamin Jébrak est journaliste pour le magazine Direction Informatique.
Google+