La tablette électronique prisée pour l’accès à Internet au Canada


Jean-François Ferland - 27/06/2011

Selon une étude de Comscore, le Canada aurait la plus grande proportion d’utilisateurs de tablettes électroniques pour l’accès à Internet à l’aide d’appareils autres que les ordinateurs parmi treize pays. Toutefois, le Canada aurait la plus faible proportion de trafic Internet acheminé vers les téléphones mobiles.

Dans l’étude de la firme d’analyse américaine Comscore, qui a été réalisée en mai 2011, on évalue que 35,2 % du trafic Internet au Canada non destiné aux ordinateurs serait acheminé vers des tablettes électroniques.

Le Canada devancerait à ce chapitre le Brésil (33,4 %), l’Allemagne (30,3 %), l’Espagne (28,2 %) et la France (27,5 %). Les États-Unis obtiendraient le huitième rang du classement, avec une proportion de 22,4 % du trafic Internet non destiné aux ordinateurs.

L’iPad d’Apple, avec un pourcentage du trafic Internet de 33,5 % parmi tous les dispositifs autres que des ordinateurs, aurait une part de 95,1 % au sein du créneau des tablettes électronique au Canada.

Les tablettes électroniques fonctionnant à l’aide du système d’exploitation Android, avec une proportion du trafic Internet non destiné aux ordinateurs de 0,4 %, auraient ainsi une part de 1,1 % dans le créneau des tablettes électroniques au Canada.

Les autres types de tablettes, qui s’approprieraient 1,3 % du trafic Internet non destiné aux ordinateurs, auraient une part de 3,6 % dans le créneau des tablettes électroniques au Canada. Singapour et les États-Unis auraient chacun 0,1 % de leur trafic Internet non destiné aux ordinateurs qui serait acheminé vers des tablettes autres que celles fonctionnant sous iOS ou Android. Le tableau affichant les données de l’étude indique « 0,0 % » pour les dix autres pays.

Au Brésil, 1,6 % du trafic serait acheminé vers des tablettes fonctionnant à l’aide Android. Il s’agirait du plus fort pourcentage d’utilisateurs de tablettes fonctionnant à l’aide du système d’exploitation de Google parmi les treize pays inclus dans l’étude.

Internet sur les téléphones mobiles

Toutefois, le Canada obtient le 13e et dernier rang dans l’étude de Comscore quant au trafic Internet non destiné aux ordinateurs qui est acheminé vers les téléphones mobiles, avec un pourcentage de 47,9 %.

C’est en Chine que le téléphone mobile s’accaparerait le plus grand pourcentage du trafic Internet non destiné aux ordinateurs, avec une proportion de 94,8 %. Viendraient ensuite le Japon (82,9 %), l’Argentine (80 %), le Chili (79,8 %) et ex aequo les États-Unis et le Royaume-Uni (68,2 %).

Au Canada, l’iPhone d’Apple obtiendrait 34,6 % du trafic Internet non destiné aux ordinateurs, ce qui correspondrait à 74 % du trafic envoyé vers les téléphones mobiles au Canada. 8,2 % du trafic Internet serait acheminé vers des appareils fonctionnant sous Android, ce qui équivaudrait à 17,1 % du trafic envoyé vers les téléphones mobiles.

Les autres téléphones évolués s’accapareraient 3,6 % du trafic Internet non destiné aux ordinateurs au Canada, alors que les téléphones mobiles dont la fonction première est la réalisation d’appels vocaux produiraient 1,5 % du trafic Internet non destiné aux ordinateurs.

Par ailleurs, dans la catégorie « Autres appareils », 14,9 % du trafic Internet non destiné aux ordinateurs au Canada serait acheminé vers le lecteur multimédia iPod touch. La proportion de trafic attribuée au lecteur d’Apple au Canada situerait le pays devant le Royaume-Uni (8,7 %), l’Allemagne (8,3 %) et l’Australie (7,1 %).

Pour consulter l’édition numérique du magazine de juin de Direction informatique, cliquez ici

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+