La personnalisation et la mobilité au coeur des conférences Web d’Adobe


Jean-François Ferland - 19/09/2011

Pour son service de conférence Web Connect, Adobe mise sur des modules enfichables qui allouent l’intégration de services externes et d’applications internes, ainsi que sur l’accessibilité des séminaires sur les plates-formes mobiles.

L’éditeur de logiciels Adobe, dans le cadre d’une présentation par le biais de son service de communication Web Connect, a souligné l’approche de partage de contenu qui est fondée à des modules (nommés meeting pods en anglais) qui peuvent être obtenus auprès de tiers ou être programmés en interne au moyen d’une trousse de développement logiciel.

Après un téléchargement, le responsable d’une conférence Web « glisse et dépose » le module dans l’interface principale d’une conférence Web afin d’en amorcer l’exploitation. Des modules peuvent servir à intégrer à une conférence des services exploités en interne ou provenant de tiers, comme des services de conférence audio, des services de messagerie et de présence, des services de traduction ou de sous-titrage et des applications spécialisées, comme le service en ligne de gestion de la relation client Salesforce.com. Certains modules peuvent servir à établir un pont avec des composantes matérielles, comme des systèmes de vidéoconférence. Également, une organisation peut programmer un module afin de partager le contenu d’une application interne dans une conférence en ligne.

Audience mobile

Avec l’explosion du marché des appareils mobiles, les organisations seront appelées à interagir davantage avec des participants à leurs conférences en ligne qui joindront des rencontres par le biais de leur téléphone évolué ou de leur tablette électronique.

Peter Ryce, « évangéliste technique » en chef chez Adobe, explique que le logiciel client Adobe Connect Mobile, qui est offert pour les systèmes d’exploitation iOS d’Apple, Android de Google et BlackBerry de Research In Motion, a une interface utilisateur qui été adaptée en fonction de la taille réduite des écrans des appareils mobiles, au moyen d’onglets qui permettent de basculer d’un module à l’autre. Les participants d’une conférence sur un appareil mobile peuvent y interagir par la voix et par la vidéo au même titre que les personnes qui ont recours à un utilisateur personnel. Toutefois, puisque la qualité des liaisons sur les réseaux mobiles n’est pas toujours idéale, le responsable d’une conférence peut ajuster à la baisse la résolution de la vidéo afin de privilégier la fluidité de l’image.

Par ailleurs, à l’ère où les lois et règlements de conformité exigent la conservation d’informations provenant d’échanges et d’interactions par le biais des TIC, la solution Connect d’Adobe peut être configurée afin d’exclure ou d’inclure dans une liste blanche les modules sont le contenu sera sauvegardé dans un format de données établi par l’organisme World Wide Web Consortium (W3C).

Adobe Connect est offert à titre de service hébergé par le fournisseur, à compter de 45 dollars américains par mois pour une salle-conférence accessible en tout temps, ainsi que sous forme d’application hébergée en interne au sein d’une organisation.

Marchés potentiels

À propos des marchés visés par Adobe pour le service Connect, M. Ryce indique que les grandes organisations de calibre Fortune 1000 adoptent déjà la solution afin de normaliser leurs processus de séminaire et de collaboration en ligne.

À propos des marchés potentiels, M. Ryce identifie le créneau de la petite et moyenne entreprise, qui pourrait privilégier l’approche de la solution hébergée, ainsi que les marchés des gouvernements et de l’enseignement supérieur. M. Ryce ajoute que les marchés des services financiers et de la pharmaceutique pourraient être intéressés par la solution à titre d’application exploitée sur un serveur en interne.

Adobe Connect modules

Le service de conférence en ligne Connect d’Adobe est fondé sur l’utilisation de modules qui sont activés par une fonction « glisse et dépose » dans l’interface utilisateur par le responsable d’un séminaire Web. (Photo : Adobe)

Pour consulter l’édition numérique du magazine de juillet-août de Direction informatique, cliquez ici

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+