Jim Balsillie quitte Research in Motion


Denis Lalonde - 29/03/2012

L’ex-coprésident et chef de la direction de Research in Motion (RIM), Jim Balsillie, démissionne également de son poste d’administrateur à la suite du dévoilement de résultats financiers en deçà des attentes au quatrième trimestre.

« Alors que je me retire complètement de RIM, je suis enchanté d’avoir eu l’opportunité de travailler avec des professionnels aussi exceptionnels qui ont su convertir une idée canadienne en un succès international », a déclaré M. Balsillie dans un communiqué.

Jim Balsillie n’est pas le seul à quitter la société, puisque Jim Rowan, directeur de l’exploitation (COO) depuis quatre ans et David Yach, directeur de la technologie, logiciels (CTO, Software) depuis 13 ans, ont également annoncé leur départ.

Résultats inférieurs aux prévisions

Pour le quatrième trimestre terminé le 3 mars, RIM a fait état d’une perte nette de 125 millions de dollars américains* (24 cents par action), alors que l’entreprise avait déclaré un bénéfice net de 934 millions de dollars (1,78 dollar par action) à la période correspondante il y a un an.

En excluant les éléments non récurrents, RIM a dévoilé un bénéfice net ajusté de 418 millions de dollars (80 cents par action).

Les revenus de RIM ont reculé de 25 % à 4,2 milliards de dollars, comparativement à 5,6 milliards de dollars au quatrième trimestre de l’exercice précédent.

Durant le trimestre, la société a livré 11,1 millions de téléphones intelligents BlackBerry et environ 500 000 tablettes PlayBook.

Ces résultats sont inférieurs aux prévisions des analystes. Ces derniers anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 81 cents et des revenus de 4,51 milliards de dollars, selon l’agence de presse financière Bloomberg.

Révision des options stratégiques

Embauché il y a un peu plus de deux mois, le nouveau président et chef de la direction de RIM, Thorsten Heins, s’est malgré tout dit emballé par la plateforme BlackBerry 10, qui doit être lancée d’ici la fin de 2012. Il concède toutefois que la société doit améliorer sa performance opérationnelle : « La société affrontera de nombreux défis au cours des prochains trimestres et je vais prendre des décisions pour y faire face. Nous amorçons une étude de nos options stratégiques, qui pourrait inclure des partenariats, des coentreprises, l’octroi de licences et d’autres opportunités qui contribueraient à maximiser la valeur de la société pour nos actionnaires », a-t-il révélé dans un communiqué.

L’entreprise a également pris la décision de ne plus fournir de prévisions financières pour les trimestres et exercices à venir, disant vouloir se concentrer sur la création de valeur à long terme.

RIM a dévoilé ses résultats financiers après la fermeture des marchés boursiers nord-américains. Le titre de l’entreprise a terminé la séance de jeudi sur un gain de 3 cents (0,22 %) à 13,69 dollars canadiens à la Bourse de Toronto.

* Tous les montants sont en dollars américains, sauf indication contraire.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de février-mars 2012 de Direction informatique, cliquez ici




Tags: , , , , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW