Jeu vidéo: Ubisoft achète THQ Montréal


Jean-François Ferland - 24/01/2013

Ubisoft mettrait la main sur le studio montréalais du développeur américain THQ et sur la licence d’un jeu de la franchise South Park pour 5,8 M$US.Logos d'Ubisoft et THQ

L’éditeur, producteur et distributeur français de jeux vidéo Ubisoft annonce officiellement par voie de communiqué qu’il a obtenu THQ Montréal, le studio au Québec du développeur de jeux vidéo américain THQ, au terme d’une enchère qui a été supervisée par un tribunal américain.

Ubisoft n’a pas dévoilé le montant qui sera versé pour l’acquisition de THQ Montréal. Toutefois, un membre du réseau de microblogage Twitter qui utilise le surnom « Hunter » et l’identifiant « @DDinvesting » affirme que Ubisoft a payé 2,5 millions de dollars américains.

Ubisoft a indiqué que THQ Montréal travaillait officiellement sur un projet de jeu « AAA », mais plusieurs sources dans Internet affirment que ce studio travaillait à deux projets dont les noms de code sont 1666 et Underground.

De plus, Ubisoft a fait l’acquisition des droits de licence d’un jeu vidéo nommé South Park: The Stick of Truth qui est en cours de développement chez un développeur californien nommé Obsidian Entertainment. Ubisoft n’a pas dévoilé le montant qui sera versé pour l’obtention des droits de licence ce titre, mais le membre de Twitter identifié par @DDinvesting a affirmé que Ubisoft paierait 3,2 millions de dollars américains.

Un blogue nommé Inside Gaming Daily Blog, dans un billet, reprend un article publié par le site spécialisé Joystiq où on décrit les montants précis qui auraient été offerts par les entreprises qui ont remporté les enchères pour les actifs de THQ. Cet article évoque la somme de 2,5 millions de dollars américains pour le studio THQ Montréal ainsi que la somme de 3 265 306 dollars américains pour les droits de licence du jeu de la franchise South Park.

Au total, cinq entreprises débourseraient plus de 70 millions de dollars américains pour acquérir trois studios, six propriétés intellectuelles et deux droits de licence qui appartenaient à THQ.

Quelques jours avant Noël, l’éditeur et développeur de jeux vidéo THQ, de Los Angeles, s’était placé en faillite et avait invoqué le Chapitre 11 de la Loi sur les faillites des États-Unis afin d’être protégé de ses créanciers.

Le studio THQ Montréal, qui a ouvert ses portes en 2010, a bénéficié du soutien d’Investissement Québec, l’organisme de financement complémentaire pour le développement d’entreprises du gouvernement du Québec. À l’origine, on prévoyait y employer soixante personnes lors de la première année et plus de quatre cents personnes en 2015.

Selon le journaliste Jean-François Codère, du journal Les Affaires, le studio THO Montréal emploierait actuellement environ cent cinquante personnes.




Tags: , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+