Investiture du nouveau directeur général de l’ÉTS


Jean-François Ferland - 28/04/2014

Pierre Dumouchel, le nouveau dirigeant de l’ÉTS, désire faire de l’établissement d’enseignement et de recherche une école de génie de calibre mondial d’ici 2024.Logo de l'ÉTS

L’École de technologie supérieure (ÉTS), un établissement d’enseignement et de recherche de Montréal qui fait partie du réseau de l’Université du Québec, a procédé à l’investiture formelle de Pierre Dumouchel au poste de directeur général.

M. Dumouchel a joint l’ÉTS en 1995 à titre de professeur au Département de génie logiciel et des technologies de l’information. Il a créé en 2005 un programme de maîtrise en génie des technologies de l’information, dont il a assumé la direction jusqu’en 2011. De 2011 à 2014, il a dirigé le Département de génie logiciel et des technologies de l’information de l’établissement d’enseignement et de recherche.

Avant d’œuvrer pour l’ÉTS, Pierre Dumouchel a occupé les fonctions de vice-président recherche et développement, de vice-président scientifique et de chercheur principal de l’équipe Reconnaissance de la parole au Centre de recherche informatique de Montréal (CRIM). Il détient un baccalauréat en génie électrique de l’Université McGill, ainsi qu’une maîtrise et un doctorat en télécommunications de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS).

M. Dumouchel, qui a amorcé ses nouvelles fonctions en février 2014, a pris la relève d’Yves Beauchamp, qui avait annoncé à l’automne 2012 qu’il ne solliciterait pas de nouveau mandat. L’engagement de M. Beauchamp à l’ÉTS a pris fin à l’été 2013.

Notoriété mondiale

Dans le cadre de ses fonctions, M. Dumouchel mettra en application une stratégie qui vise à faire croître la notoriété internationale de l’établissement au cours des dix prochaines années.

« Mon objectif principal, ma grande ambition, est que l’École de technologie supérieure devienne d’ici 2024 une école de génie de calibre mondial », a déclaré le nouveau directeur général de l’ÉTS, dans le cadre de son investiture.

Le directeur général de l'École de technologie supérieure, Pierre Dumouchel.

Le directeur général de l’École de technologie supérieure, Pierre Dumouchel. (Photo : ÉTS)

Pour ce faire, M. Dumouchel désire mobiliser les forces de l’ÉTS afin d’en faire progresser les efforts en enseignement et en recherche, encourager les étudiants talentueux à joindre les cycles supérieurs d’étude de l’établissement et poursuivre le développement de l’entrepreneuriat au sein de l’institution.

Également, le nouveau directeur général de l’ÉTS souhaite faire progresser les partenariats entre l’établissement et l’industrie, tout comme maintenir la notoriété de l’école et accroître son rayonnement à l’échelle mondiale. Il désire aussi participer au renouveau des environs de l’ÉTS, entre autres dans le cadre du projet du Quartier de l’innovation.

D’autre part, le recrutement des meilleurs professeurs et la saisie de nouvelles thématiques de recherche font partie des actions que M. Dumouchel compte privilégier pour l’atteinte de l’objectif que l’École de technologie supérieure s’est donné.

« Je conviens que le déploiement de cette stratégie sera exigeant.  Je sais cependant que l’ÉTS a toujours su relever les défis avec succès. Il faut continuer sur notre lancée dans la société actuelle où le savoir cohabite avec le risque et l’incertitude »,  a convenu M. Dumouchel.




Tags: , , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+