Interac prépare le paiement par débit sans contact


Dominique Lemoine - 08/06/2011

Suncor Energy acceptera vers la fin de l’année 2011 le service de paiement par débit sans contact Flash Interac dans les établissements de Petro-Canada participants au Canada. Un lancement à l’échelle nationale est prévu pour le début de 2012.

L’Association Interac considère Flash Interac comme une amélioration du service Débit Interac et la première technologie de service de débit sans contact conçue et développée pour le marché canadien, et offerte au Canada. Elle se dit présentement dans la phase de lancement de ce service sur le marché du débit.

« Nous continuons à nous engager avec des acquéreurs – les entreprises qui procurent les options de service de paiement aux commerçants – et eux offrent l’amélioration à leurs commerçants et les y inscrivent », précise Caroline Hubberstey, directeur affaires publiques et gouvernementales de l’Association, ajoutant que d’autres annonces viendront.

Une innovation qui permettra aux consommateurs de faire le plein « rapidement et commodément » en le payant directement de leur compte bancaire sans avoir à insérer leur carte de débit dans un lecteur ni à entrer leur NIP. Il faudra plutôt présenter, au moment de passer à la caisse, la carte devant un terminal sans contact pour payer.

Il sera toujours possible avec la carte de débit à puce de faire des opérations standards, mais sa puce à double interface permettra des fonctions élargies, dont les opérations sans contact.

L’avantage pour Petro-Canada : rapidité et commodité

« Les titulaires peuvent régler l’achat d’articles par débit plus rapidement que jamais. À la caisse, ça permettra plus de rapidité et de commodité, tant aux commerçants qu’aux clients, tout en offrant les avantages de sécurité de la technologie à puce », explique Mark O’Connell, président et chef de la direction de l’Association Interac/Acxsys Corporation.

En effet, le montant de l’achat sera automatiquement porté au débit du compte bancaire associé au bouton de compte-chèques. Si le montant du paiement d’un achat dépasse la limite d’utilisation du service fixée et permise par l’institution financière du titulaire, un message demandera à celui-ci d’insérer sa carte dans le lecteur et d’entrer son NIP pour l’authentifier comme le propriétaire de la carte.

Selon Caroline Hubberstey, « il pourrait y avoir une limite pour les plus petites transactions, comme le café et la restauration rapide, un montant légèrement supérieur pour l’essence et l’épicerie, et ensuite une limite globale ». D’autres caractéristiques de sécurité incluses dans la carte pourraient aussi à l’occasion requérir insertion et NIP.

La norme internationale de sécurité EMV et la micro puce seront maintenus avec Flash Interac, de même que la politique zéro responsabilité qui vise à protéger les titulaires de carte contre les opérations non autorisées. Les commerçants eux doivent continuer à bénéficier de paiements « sécurisés et définitifs ».

Les cartes compatibles avec Flash Interac seront distribuées aux institutions financières participantes cette année, ajoute l’Association Interac.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de mai de Direction informatique, cliquez ici




Tags: , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+