Intelligence artificielle : partenariat entre le CRIM et Cedrom-SNi


Fanny Bourel - 30/05/2017

Le Centre de recherche informatique de Montréal (CRIM) et l’entreprise montréalaise Cedrom-SNi lancent un projet de recherche de plusieurs années afin de créer des veilles médiatiques « intelligentes », capables de répondre aux besoins des lecteurs selon leurs centres d’intérêt.Logos de CEDROM-SNi et du CRIM

Ensemble, ils veulent développer un système pouvant décoder le comportement des utilisateurs d’Eureka.cc, la base de données de Cedrom-SNi qui regroupe des articles de presse du monde entier, des contenus radio et télé, ainsi que des informations provenant des médias sociaux ou de rapports.

Grâce à une analyse en temps réel des documents alimentant les bases de données de Cedrom-SNi, le système serait en mesure de proposer une veille automatisée et personnalisée aux utilisateurs.

En s’associant, le CRIM et Cedrom-SNi allient la spécialisation du premier en intelligence artificielle, et notamment en apprentissage automatique, au grand volume de données que contiennent les bases de Cedrom-SNi. Ces dernières devraient bientôt franchir le cap du milliard de documents.

« Grâce à l’intelligence artificielle nous croyons être en mesure d’offrir une alternative à la logique pure et dure des requêtes booléennes, alternative qui pourra évoluer avec les besoins des utilisateurs », a déclaré le président de Cedrom-SNi, François Aird.

Fondé en 1985, le CRIM est un centre de recherche appliquée en TI.

Lire aussi :

Annotation multimédia en nuage signée CRIM et CloudOps

Une technologie du CRIM utilisée par CEDROM-SNi

Entente entre le CRIM et la Ville de Montréal




Tags: , , , , ,