Intelligence artificielle : IBM se positionne


Fanny Bourel - 23/01/2017

Les machines sont vouées à assister les êtres humains et non à les remplacer, a affirmé Ginni Rometty, PDG d’IBM, lors du forum économique de Davos, qui s’est tenu la semaine dernière.Logo d'IBM

« Cela ne va pas être l’homme ou la machine. Notre objectif est d’être au service de ce que font les humains », a déclaré celle dont l’entreprise se développe dans le créneau de l’intelligence artificielle (IA), notamment avec son système Watson.

Consciente de la nécessité de développer la confiance en l’IA, elle estime que promouvoir la transparence et définir des règles devrait permettre d’y parvenir.

À la suite de cette intervention, IBM a publié, sur son blogue Think, un texte soulignant la position d’IBM en matière d’IA. Il assure que les systèmes incorporant l’IA resteront sous contrôle des humains et définit des principes de transparence à respecter dans le déploiement de technologies basées sur l’IA.

Pour IBM, l’IA doit permettre d’augmenter l’intelligence humaine et non de la remplacer. L’objectif de la technologie d’IA, l’origine des données et de l’expertise intégrées à cette technologie, ainsi que la manière dont cette technologie a été programmée pour apprendre, doivent être précisés.

L’entreprise indique également qu’elle travaillera avec ses clients à protéger leurs données ainsi que leurs modèles, et qu’elle encourage ses clients, ses partenaires et les autres acteurs de l’industrie à faire de même.

Lire aussi :

Chaire en intelligence artificielle à l’ÉTS

Lancement d’Element AI, un incubateur en intelligence artificielle

Cyberimpact se tourne vers l’intelligence artificielle




Tags: , , , , , , ,