Iniquités salariales : Google visée par une plainte


Fanny Bourel - 17/04/2017

Google se trouverait dans le collimateur du ministère du Travail américain pour un problème d’iniquité salariale entre les hommes et les femmes.Des femmes qui travaillent dans l'industrie des TI

Selon le quotidien The Guardian, le ministère aurait porté plainte contre Google. « Nous avons découvert des disparités salariales systémiques à l’encontre des femmes », aurait déclaré Janette Wipper, directrice régionale du ministère du Travail, devant un juge.

L’enquête ne serait pas encore terminée, mais le ministère estime que les discriminations salariales subies par les femmes seraient « extrêmes ».

Google, qui annonçait début avril avoir éliminé les écarts de salaires entre les hommes et les femmes au sein de sa main-d’œuvre, rejette ces accusations et soutient qu’elles ne sont appuyées par aucune donnée.

Le ministère aurait demandé à Google, qui est notamment un fournisseur du gouvernement fédéral, de lui fournir des informations, dont l’historique salarial des employés de Google, ainsi que leur nom et leurs coordonnées. Cependant, l’entreprise estime qu’elle a déjà transmis plusieurs documents au ministère et que les données exigées vont à l’encontre de la vie privée de ses salariés.

Les avocats du ministère demanderaient à la justice d’annuler les contrats fédéraux accordés à Google et de bloquer toute conclusion ultérieure de contrats si l’entreprise refuse de coopérer à l’enquête.

En janvier dernier, le ministère s’est déjà attaqué à Oracle, qu’elle accuse de discriminations salariales à l’égard des femmes et des employés non-blancs.

Lire aussi :

Obstacles à l’avancement des femmes en TI

Apple se dit sur le chemin de la diversité et de l’équité

Les femmes discriminées sur Github?




Tags: , , , , , ,