Implantation d’OVH.com : Un renouveau industriel à saveur technologique pour Beauharnois


Jean-François Ferland - 27/01/2012

La ville de Beauharnois, qui a subi d’importantes fermetures d’usines au cours des quinze dernières années, vivra un nouvel essor industriel avec l’arrivée de l’hébergeur français OVH.com. Le maire Claude Haineault est le premier à en être heureux.

Par le timbre de sa voix, on constate la bonne humeur du maire de Beauharnois, Claude Haineault. L’annonce officielle de l’implantation de l’hébergeur OVH.com a de quoi réjouir l’administrateur, mais aussi sûrement ses concitoyens qui vivront au cours des prochaines années l’essor économique le plus important qu’aura connu la municipalité de la Montérégie depuis longtemps.

Lire : Un hébergeur français s’implante à Beauharnois

M. Haineault relate que quatre entreprises oeuvrant dans l’industrie lourde ont cessé leurs activités depuis le milieu des années 90 à Beauharnois. En conséquence, le parc industriel de la municipalité s’est presque tout vidé, 1 200 emplois directs et des centaines d’emplois indirects ont disparu et plusieurs résidants ont quitté la ville.

L’annonce par Rio Tinto Alcan de la fin de ses activités de transformation par électrolyse en 2008 a porté un coup dur à l’économie de la municipalité située au sud de Montréal. Toutefois, des pourparlers visant la valorisation du site avec le fabricant d’aluminium ont mené à la cession des installations à la ville, qui obtenait ainsi des actifs qui pourraient intéresser d’autres entreprises.

L’espoir technologique

La Ville de Beauharnois a alors interagi avec Montréal International afin de trouver une entreprise qui pourrait occuper les anciennes installations de Rio Tinto Alcan. L’organisme de promotion a établi des ponts avec l’entreprise OVH.com, qui désirait s’implanter au Québec pour amorcer une présence nord-américaine. De concert avec le Centre local de développement Beauharnois-Salaberry, une rencontre a été établie entre l’hébergeur et la direction de la municipalité.

« OVH.com cherchait un emplacement avec une grosse structure dont ils pourraient se servir pour bâtir à l’intérieur leur propre infrastructure, explique le maire. Ils cherchaient une source d’électricité importante et une proximité de Montréal pour pouvoir être branchés à la fibre optique. Comme ils voulaient s’implanter en Amérique du Nord alors qu’ils sont des leaders en Europe, commencer au Québec était une belle façon pour eux de mettre les pieds ici, dans un milieu où l’on parle français ».

Puisque l’ancien site industriel de Rio Tinto Alcan répondait à toutes ces exigences, OVH.com a choisi d’y établir son premier centre de données nord-américain qui, à terme, occupera toutes les bâtisses qui avaient été laissées vacantes, à la grande satisfaction des dirigeants de la municipalité. Au cours des trois prochaines années, la première phase d’implantation d’OVH.com devrait entraîner la création de 125 emplois.

« Nous avions un parc industriel à rebâtir et les fermetures d’usine avaient fait partir la population de la ville et de la région, particulièrement les jeunes, parce qu’il n’y avait pas de travail. Là, rebâtir avec une usine qui vise particulièrement la jeunesse ne peut nous combler davantage : on repart avec une industrie qui est en pleine expansion et qui vise la clientèle de demain. On fonde beaucoup d’espoir là-dessus », indique M. Haineault.

Effet d’entraînement?

OVH.com viendra occuper une partie importante du parc industriel de Beauharhois, mais le maire Claude Haineault espère que la revitalisation du parc industriel par la filière des TIC n’est pas terminée. D’ailleurs, il croit que l’arrivée d’un joueur européen dans sa municipalité pourrait attirer l’attention d’autres organisations du Vieux Continent.

« J’ai rencontré des gens de la Chambre de commerce française de Montréal, des gens de l’ambassade de France et des gens d’OVH.com, avec qui je quitte pour la France afin d’aller visiter leurs installations. Ces gens font affaires avec des gens en Europe qui seraient intéressés à s’en venir par ici », indique le maire.

« Nous sommes présentement à analyser la façon par laquelle nous pourrions changer nos orientations de développement industriel pour se tourner vers les nouvelles technologiques. C’est non polluant, c’est fait pour les jeunes et ça crée beaucoup d’emplois. OVH.com veut créer 125 emplois dans une première phase, mais ils pourraient ensuite en créer beaucoup plus, alors qu’ils se lancent à l’assaut du marché nord-américain… Je pense qu’il y a moyen de bénéficier beaucoup de ces premiers investissements », ajoute-t-il.

Il y a fort à parier que l’annonce de l’implantation d’OVH.com en Montérégie a réjoui les Beauharlinois…

Pour consulter l’édition numérique du magazine de décembre 2011/janvier 2012 de Direction informatique, cliquez ici

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+