IA : l’avenir va surtout passer par l’apprentissage profond, selon Gartner


Fanny Bourel - 27/09/2017

L’apprentissage profond représente le moteur principal du développement de l’intelligence artificielle (IA), selon la firme de recherche Gartner.Apprentissage profond

Gartner estime que l’apprentissage profond va prendre une importance cruciale d’ici 2019, car il présente des capacités de fusion de données supérieures à celles de l’apprentissage-machine.

« L’apprentissage profond est là pour rester et pour dépasser l’apprentissage-machine en permettant des représentations intermédiaires des données, a indiqué, par communiqué, Alexander Linden, vice-président à la recherche de Gartner.

« Au final, cela permet de résoudre des problématiques complexes et générant beaucoup de données. Par exemple, l’apprentissage profond donne des résultats prometteurs quand il s’agit d’interpréter des images médicales afin de détecter précocement un cancer. Il peut aussi servir à améliorer la vision des déficients visuels, à contrôler les véhicules autonomes ou à reconnaître et à comprendre la manière spécifique de parler d’une personne », dit-il.

Pour Gartner, l’apprentissage profond va de plus en plus servir à prédire la demande pour un produit ou un service, identifier les déficiences en matière de qualité, détecter de nouveaux types de fraudes, analyser les données en mouvement et fournir de la maintenance prédictive. La firme de recherche cite l’exemple de PayPal, qui aurait utilisé l’apprentissage profond pour bloquer des paiements frauduleux et ainsi diviser par deux son taux de fausses alertes.

Lire aussi :

Apprentissage profond : Intel s’offre Nervana

IA : Microsoft met la main sur Maluuba

Druide finance un fonds de recherche en apprentissage profond




Tags: , , , , , , , , , , , ,