Hydro-Québec veut attirer des centres de données au Québec


Fanny Bourel - 08/06/2016

Hydro-Québec souhaite augmenter le nombre de centres de données au Québec. C’est d’ailleurs l’un des objectifs de son Plan stratégique 2016-2020, qui vient d’être publié.Centre_de_donnees_iStock_200px

Le Québec abrite déjà une quinzaine de ces centres de données, gros consommateurs d’électricité. Ces dernières années, Microsoft, Ericsson, Amazon ou encore OVH ont choisi le Québec pour implanter un centre de données. Par exemple, Microsoft a établi un centre d’hébergement de données à Québec dans le cadre du lancement des services infonuagiques Microsoft Azure au Canada.

« Le marché mondial des centres de données connaît une croissance majeure et nous possédons tous les atouts pour y occuper une place de premier plan », a indiqué Éric Martel, président-directeur général d’Hydro-Québec.

Pour convaincre des entreprises d’installer leur centre de données au Québec, Hydro-Québec mise sur ses tarifs d’électricité, le climat froid de la province ainsi que l’existence d’un portefeuille de terrains situés près d’autoroutes ou d’aéroports atteignant un total de 25 millions de pieds carrés.

Hydro-Québec vante également les mérites du réseau de télécommunications et met en avant la présence d’une main d’oeuvre qualifiée pour exploiter ces centres de données.

Lire aussi :
Microsoft teste un centre de données sous-marin

Un deuxième mégacentre de données pour COLO-D

Vidéotron agrandit son centre de données de Québec




Tags: , , , , ,