Hausse du bénéfice net trimestriel chez Bell Aliant


Benjamin Jébrak - 04/02/2014

Pour la fin de son année financière 2013, Bell Aliant rapporte un bénéfice net de 69 millions de dollars, une hausse de 3 millions de dollars comparativement à son quatrième trimestre financier de 2012.

Logo de Bell AliantLe fournisseur de services de télécommunications Bell Aliant Communications Régionales, qui exploite le fournisseur de services Télébec au Québec, rapporte une baisse de ses produits d’exploitation de 6 millions de dollars, pour s’établir à 689 millions de dollars, au quatrième trimestre de son année financière 2013.

Bien que l’entreprise ait ajouté 7 200 nouveaux abonnés à ses services d’accès Internet haute vitesse, une hausse de 49,8 % par rapport au quatrième trimestre de 2012, la croissance des revenus tirés des services Internet et de télévision a été annulée par les replis des revenus des services téléphoniques local et interurbain et des services sans fil.

Les charges d’exploitation ont augmenté de 4 millions de dollars au cours du quatrième trimestre financier de 2013 par rapport au trimestre équivalent en 2012. Selon Bell Aliant, cette hausse s’explique par une augmentation des frais liés aux promotions et au contenu télévisuel, en raison de l’augmentation du nombre d’abonnés aux services sur fibre optique FibreOP.

De plus, Bell Aliant a augmenté ses dépenses en immobilisations lors du trimestre déclaré. Ces dernières ont été de 147 millions de dollars, soir une hausse de 9,3 %, ou 13 millions de dollars, par rapport à la période équivalente de l’année financière 2012. Cette hausse s’expliquerait par des coûts d’expansion de l’empreinte de son réseau de fibre optique jusqu’au domicile, ainsi que l’expansion et la mise à niveau des services Internet par ligne d’abonné numérique.

Lire aussi : Repli des résultats au troisième trimestre chez Bell Aliant

Les principales augmentations des revenus proviennent des services de télévision IP offerts par Bell Aliant. Les revenus tirés de ces services ont connu une augmentation de 50,2 % au cours du quatrième trimestre financier 2013 de l’entreprise, comparativement à la période équivalente l’année précédente. Les revenus tirés du service téléphonique local et interurbain ont toutefois reculé de 15 millions de dollars et de 9 millions de dollars respectivement, en comparaison au quatrième trimestre de l’année financière 2013 de Bell Aliant.

Déclarant aussi ses résultats pour son année financière 2013, Bell Aliant a présenté les grandes lignes de sa stratégie financière pour 2014. Elle souhaite conserver sa position concurrentielle sur le marché, quitte à ce que cela ralentisse sa croissance.

« Nous nous attendons à ce que la concurrence agressive se maintienne en 2014, ce qui exercera des pressions sur nos revenus et le BAIIA, et présentera un léger obstacle sur le chemin du retour à la croissance, a déclaré Karen Sheriff, présidente et chef de la direction, Bell Aliant. Nous sommes convaincus que nous avons la capacité opérationnelle de franchir le million de foyers et d’entreprises couverts d’ici la fin de 2014. »




Tags: , , ,
Benjamin Jébrak

À propos de Benjamin Jébrak

Benjamin Jébrak est journaliste pour le magazine Direction Informatique.
Google+