Hausse des revenus et bénéfice net trimestriel chez Amaya


Jean-François Ferland - 28/11/2012

Groupe de jeux Amaya rapporte des revenus de 18,3 millions de dollars et un bénéfice net de 0,8 million de dollars pour le troisième trimestre de son année financière 2012.Logo de Groupe de jeux Amaya

Groupe de Jeux Amaya, une entreprise de Montréal qui fournit des solutions technologiques à l’industrie du jeu de hasard, rapporte des revenus trimestriels qui sont grandement supérieurs aux revenus de 3,9 millions de dollars qui avaient été produits lors du troisième trimestre de son année financière précédente.

Cette forte hausse des revenus trimestriels est attribuable aux revenus des entreprises dont Groupe de jeux Amaya a fait l’acquisition récemment, dont l’entreprise albertaine Chartwell Technology en 2011 et l’entreprise anglaise CryptoLogic en juin 2012.

Les dépenses de vente et de commercialisation de 2,64 millions de dollars et les dépenses générales et administratives de 11,8 millions de dollars qui ont été comptabilisées par Groupe de jeux Amaya pour le trimestre sont supérieures aux dépenses qui avaient été rapportées pour le trimestre équivalent de son année financière 2011.

Groupe de jeux Amaya rapporte un bénéfice net trimestriel de 881 451 dollars, alors qu’une perte nette de 1,8 million de dollars avait été rapportée par l’entreprise pour le troisième trimestre de son année financière 2011.

Durant le trimestre, Groupe de jeux Amaya a obtenu un contrat de licence en Belgique http://www.directioninformatique.com/entente-en-belgique-pour-amaya/14847 avec l’entreprise Circus Services ainsi qu’un contrat de licence avec l’entreprise anglaise Betfair Group.

Bilan de neuf mois

Pour les trois premiers trimestres de son année financière 2012, Groupe de jeux Amaya rapporte des revenus de 39,2 millions de dollars. Ces revenus sont plus de quatre fois supérieurs aux revenus cumulatifs de 8,8 millions de dollars qui avaient été obtenus par l’entreprise lors des neuf premiers mois de son année financière 2011.

Toutefois, Groupe de jeux Amaya rapporte une perte nette cumulative de 6,4 millions de dollars. Cette perte nette est supérieure de 34,9 % à la perte nette cumulative de 4,7 millions de dollars qui avait été rapportée par l’entreprise pour les trois premiers trimestres de son année financière précédente.


Tags: , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+