Hausse des revenus et du bénéfice net au premier trimestre chez Telus


Jean-François Ferland - 05/05/2011

Telus rapporte des revenus de 2,5 G$ et un bénéfice net de 328 M$ pour le premier trimestre de son année financière 2011. Plus du tiers des revenus de l’entreprise auraient émané des services de données.

Le fournisseur de services de télécommunications Telus rapporte des revenus trimestriels de 2,53 G$ qui seraient supérieurs de 154 M$ ou 6,5 % aux revenus de 2,37 G$ qui avaient été produits lors du premier trimestre de l’année financière 2010.

Services mobiles

Dans le créneau des services mobiles, les revenus auraient été de 1,31 G$, soit 11 % ou 131 M$ de plus que les revenus de 1,17 G$ du trimestre correspondant de l’année financière 2010. Le nombre d’abonnés pour les services mobiles aurait augmenté de 6,5 % d’année en année.

Parmi ces revenus, les produits associés à la transmission de données auraient atteint 366 M$, soit 44 % ou 112 M$ de plus que les revenus de 254 M$ du premier trimestre de l’année financière précédente. L’utilisation de forfaits de données, la progression des revenus associés aux services d’itinérance, l’adoption des téléphones évolués et l’accroissement du nombre de téléphones mobiles et de tablettes numériques pouvant se brancher à Internet auraient contribué à cette augmentation des revenus.

Les services de voix auraient rapporté 837 M$, soit 0,2 % ou 2 M$ de plus que douze mois plus tôt.

Telus comptait 7 millions d’abonnés à ses services mobiles au terme du trimestre, soit 6,5 % ou 428 000 de plus qu’à la fin du premier trimestre de son année financière 2010.

Services filaires

Dans le créneau des services filaires, Telus aurait produit des revenus de 1,22 G$, soit 1,9 % ou 23 M$ de plus que les revenus de 1,19 G$ de la période équivalente de l’année financière précédente.

Ici encore, les services de transmission de données – principalement les services d’accès à Internet – auraient contribué à la croissance des produits de l’entreprise, avec des revenus de 619 M$ en augmentation de 11 % ou 61 M$ en comparaison avec des revenus de 558 M$ pour le premier trimestre de l’année financière 2010.

Toutefois, les revenus provenant des services de téléphonie locale auraient été de 387 M$, soit 9,8 % ou 42 M$ de moins que les revenus de 429 M$ qui avaient été rapportés douze mois plus tôt. Les revenus provenant des services d’appels interurbains auraient été de 124 M$, soit 6,8 % ou 9 M$ de moins que les revenus de 133 M$ du trimestre correspondant de l’année financière précédente.

Telus aurait exploité 3,7 millions de lignes pour ses services filaires au terme du trimestre, soit 5,1 % ou 200 000 de moins qu’à la fin de la période correspondante en 2010. Le nombre de lignes résidentielles aurait chuté de 7,4 % en douze mois, alors que le nombre de lignes commerciales aurait reculé de 2,3 %.

Toutefois, Telus aurait compté 1,23 million d’abonnés à ses services Internet filaires, soit 2,3 % ou 28 000 de plus que douze mois plus tôt. Le nombre d’abonnés aux services à haute vitesse aurait augmenté de 4,6 %, mais celui des abonnés aux services par commutation aurait chuté de 30 %.

Progression des revenus de données

Au cours du trimestre complété, les revenus de Telus qui étaient associés aux services mobiles de données auraient constitué 27,9 % des revenus totaux dans le créneau des services filaires lors du trimestre complété. Douze mois plus tôt, cette proportion était de 23,3 %.

D’autre part, 51,6 % des revenus trimestriels du secteur filaire auraient été obtenus par la prestation de services de données. Douze mois plus tôt, la proportion de ces revenus au sein des revenus totaux du secteur filaire était de 46,9 %.

Ainsi, 955 M$ des revenus du premier trimestre 2011 de Telus seraient attribuables à des services de données, soit 37,7 % des revenus totaux. Douze mois plus tôt, les services de données auraient rapporté 812 M$, soit 34,2 % des revenus totaux du trimestre.

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+