Hausse de la dépendance aux applications mobiles, selon Apigee


Dominique Lemoine - 19/02/2015

Environ 17 % des plus grands utilisateurs d’applications mobiles disent qu’ils ne pourraient pas faire leur travail correctement sans avoir accès à une ou des applications de téléphones intelligents.L'utilisation d'un téléphone mobile

Sur la base de sa propre étude réalisée avec l’Université de Stanford auprès de 1 000 répondants aux États-Unis et en Angleterre, le développeur américain Apigee d’une plateforme de programmation d’applications affirme observer une croissance de la dépendance des propriétaires d’un téléphone intelligent envers leur appareil intelligent et les applications mobiles qui l’accompagnent.

Apigee soutient qu’un quart des propriétaires de téléphones intelligents sont ainsi devenus des « super consommateurs d’applications ». Parmi ces gens, environ 17 % indiqueraient qu’ils ne pourraient pas faire leur travail correctement sans avoir accès à une ou à des applications.

De plus, 81 % des grands utilisateurs croiraient que leur téléphone mobile les rend plus productifs, 50 % se connecteraient à au moins une application par heure voire plus, 77 % auraient téléchargé une application bancaire au cours de la dernière année, tandis que 72 % auraient téléchargé une application de vente au détail pour faire des achats.

Par ailleurs, 65 % des employés qui ont répondu au sondage auraient affirmé que la possession d’un appareil mobile a changé la façon dont ils travaillent.

Lire aussi :

Sécurité : 75 % des applications mobiles sont risquées

Applications mobiles : la transparence sur la vie privée rassure

Marketing : les applications mobiles gagnent du terrain




Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+