Hausse de 4,1 % des revenus annuels de CGI


Dominique Lemoine - 17/11/2014

CGI rapporte des revenus de 10,5 milliards de dollars pour l’ensemble de son exercice financier 2014.Logo de Groupe CGI

La firme québécoise de services-conseils en technologies de l’information (TI) Groupe CGI, dont le siège social est situé à Montréal, fait état de revenus annuels qui sont supérieurs de 4,1 % par rapport aux revenus annuels de 10,1 milliards qui avaient été comptabilisés par CGI pour son exercice financier 2013.

Pour son exercice financier 2014 terminé le 30 septembre dernier, CGI rapporte une hausse de ses coûts des services et de ses frais de vente et d’administration, mais une baisse de ses charges financières et de ses coûts liés à l’intégration.

Également, les coûts de CGI qui sont liés au matériel informatique, aux logiciels et aux centres de traitement des données sont passés de 864 687 dollars pendant l’exercice annuel 2013 à 786 360 dollars pendant l’exercice annuel 2014. De plus, les honoraires professionnels et les autres coûts liés à la main-d’œuvre contractuelle sont passés de 1,31 million à 1,26 million.

CGI rapporte ainsi un bénéfice net annuel de 859,4 millions de dollars, qui est supérieur de 88,5 % au bénéfice net annuel de 455,8 millions de dollars qui avait été enregistré l’année précédente.

CGI précise que ses services comprennent la gestion des TI et des processus d’affaires par impartition, l’intégration de systèmes, des services-conseils et la vente de solutions d’affaires, telles que des licences d’utilisation de logiciels.

Crédits d’impôt

Les crédits d’impôt qui sont rapportés par CGI ont représenté un montant total de 113,5 millions de dollars pour l’exercice 2014, tandis qu’ils avaient représenté 110,6 millions de dollars en 2013.

Ces crédits d’impôt comprennent des crédits d’impôt remboursables sur les salaires qui sont liés au programme de développement des affaires électroniques du Québec, au programme de crédits d’impôt pour la recherche et le développement, ainsi qu’à d’autres programmes de création d’emplois et de croissance économique.

« Le programme de développement des affaires électroniques du Québec permet d’obtenir un crédit d’impôt remboursable égal à 30 % des salaires admissibles, jusqu’à concurrence de 20 000 $ par année par employé admissible », mentionne CGI.




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+