Groupe GFI Solutions dévoile son nouvel actionnariat


Jean-François Ferland - 08/03/2012

Investissement Québec et Capital régional et coopératif Desjardins se joignent au Fonds de solidarité FTQ et à un groupe de dirigeants de Groupe GFI Solutions pour le rachat de la participation majoritaire que détenait GFI Informatique dans la firme québécoise.

La firme de services-conseils Groupe GFI Solutions, de Montréal, qui avait indiqué en janvier 2012 que la firme française GFI Informatique souhaitait se départir de sa participation de 62,4 % dans l’entreprise en raison d’un recentrage vers le marché européen, a dévoilé la composition de son actionnariat au terme de la transaction. Le coût de rachat des actions de GFI Informatique est de 75 millions de dollars.

Investissement Québec, l’organisme de financement complémentaire pour le développement d’entreprises du gouvernement du Québec, se joint à l’actionnariat en acquérant 27,6 % des actions de Groupe GFI Solutions parmi le bloc d’actions que détenait GFI Informatique.

Capital régional et coopératif Desjardins, une entité d’investissement du Mouvement Desjardins, est également un nouvel actionnaire de Groupe GFI Solutions en raison de l’obtention de 19,7 % des actions de Groupe GFI Solutions au sein du bloc d’actions que possédait GFI Informatique.

La société de capital de développement Fonds de solidarité FTQ, qui détenait déjà 31,1 % des actions de Groupe GFI Solutions, demeure l’actionnaire majoritaire de l’entreprise en obtenant 7,3 % des actions au sein du bloc d’actions qui était détenu par GFI Informatique. L’acquisition hausse à 38,4 % la participation du Fonds de solidarité FTQ dans GFI Solutions.

Enfin, un groupe de quatorze dirigeants de Groupe GFI Solutions, qui détenait 6,7 % des actions de l’entreprise, s’est porté acquéreur de 7,6 % des actions parmi la participation que détenait GFI informatique.

Ainsi, de la participation que détenait GFI Informatique dans Groupe GFI Solutions, 44,2 % a été acquis par Investissement Québec, 31,5 % par Capital régional et coopératif Desjardins, 11,6 % par le Fonds de Solidarité FTQ et 12,1 % par le groupe de dirigeants de Groupe GFI Solutions.

Fierté commune

Lors d’une conférence de presse, la ministre responsable des Aînés du gouvernement du Québec Marguerite Blais, qui représentait Investissement Québec, a manifesté son appréciation de la présence d’entreprises florissantes dans sa circonscription de Saint-Henri-Sainte-Anne, où se trouvent les bureaux principaux de Groupe GFI Solutions.

« Ces entreprises québécoises peuvent être extrêmement fières de se développer à travers le monde en portant le sceau de notre propre identité, a déclaré la ministre Blais. Je suis fier du rapatriement de l’actionnariat de Groupe GFI Solutions du Québec et de la participation de 27 millions de dollars d’Investissement Québec pour le maintien de 800 emplois et du siège social de l’entreprise au Québec. »

Marie-Claude Boisvert, chef de l’exploitation de Desjardins Capital de risque et vice-président, Capital de développement et Transfert d’entreprise au Mouvement Desjardins, a partagé l’appréciation de l’institution financière quant à la récupération de la propriété d’une entreprise québécoise qui est « équipée pour la croissance ». « Nous aidons une entreprise et son équipe créatrice à réaliser leur rêve et à assurer le maintien d’emplois de qualité au Québec », a-t-elle indiqué.

Gaétan Morin, premier vice-président aux investissements au Fonds de solidarité FTQ, a qualifié de « traversée océanique » et « d’opération délicate » le changement d’actionnariat qui a été réalisé en raison du départ de GFI Informatique. « Un tel processus peut être houleux, mais nous avons gardé le cap, a-t-il indiqué. Groupe GFI Solutions a une philosophie de conquérant et nous aimons les entreprises axées vers les acquisitions et les déploiements vers d’autres territoires. Son avenir est encore plus prometteur. »

Denis Carrier, vice-président et chef de l’exploitation pour la division des solutions destinées aux PME chez Groupe GFI Solutions, a qualifié la fin du changement d’actionnariat de « bonne nouvelle », en soulignant l’importance du rôle joué par les actionnaires dans le développement d’une organisation. Après avoir remercié GFI Informatique d’avoir contribué à la progression de GFI Solutions depuis 2004, il a manifesté sa fierté envers l’implication du groupe de dirigeants dans l’achat d’une partie du bloc d’actions que détenait la société française.

« Cette participation des dirigeants constitue un beau gage pour nos investisseurs, mais aussi pour nos employés. Quand on croit à quelque chose, ça part de l’intérieur, a déclaré M. Carrier. Notre actionnariat nous donne toute la latitude et les bons outils pour une croissance organique et par acquisitions au Québec, au Canada et possiblement aux États-Unis. »

Coudées franches

Gilles Létourneau, le président de Groupe GFI Solutions, était retenu à l’extérieur du pays. Joint au téléphone, il a manifesté sa satisfaction envers la fin du processus de changement d’actionnariat. Il s’est réjoui de l’arrivée d’Investissement Québec et de Capital régional et coopératif Desjardins, qui pourront épauler son organisation lorsque des opportunités d’acquisitions d’entreprise se présenteront.

« Avec le départ de GFI Informatique nous voulons profiter de l’occasion pour mettre fin à la présence d’un actionnaire majoritaire, d’où le choix de deux partenaires, a précisé M. Létourneau. Nos partenaires, qui partagent notre vision d’entreprise, comprennent bien où s’en va notre organisation. Ils ont une capacité d’investir dans le futur lorsque nous aurons besoin de financement. Comme nous les connaissions et qu’ils nous connaissaient aussi, la confiance est conjointe. »

M. Létourneau a indiqué qu’il appréciait que GFI Informatique ait laissé carte blanche à Groupe GFI Solutions en matière de développement commercial au fil des années, en ajoutant que les deux entreprises se laissaient en bons termes. « Puisque nous avions évolué au Canada comme une entreprise à part entière, il n’y avait plus de synergie entre nous. Ils devaient se concentrer sur la France et nous devions nous concentrer sur la progression de nos solutions par ici », a-t-il ajouté.

M. Létourneau a souligné que le changement d’actionnariat allait permettre à Groupe GFI Solutions d’avoir les coudées franches et de rouvrir des dossiers que l’entreprise ne pouvait traiter sous l’actionnariat précédent. Alors que Groupe GFI Solutions a procédé récemment à l’achat de la firme torontoise Tender Retail qui est spécialisée en solutions de paiement et à l’acquisition d’actifs et de licences de logiciels auprès de la Société de gestion du réseau informatique des commissions scolaires (GRICS), le dirigeant a indiqué qu’une autre acquisition, au Québec, pourrait être réalisée par son entreprise en 2012.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de février-mars 2012 de Direction informatique, cliquez ici

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+