Google veut aider les entreprises québécoises à rattraper leur retard sur Internet


Denis Lalonde - 20/03/2012

En inaugurant officiellement ses locaux montréalais, la société Google s’est fixé pour objectif de contribuer à faire progresser l’économie numérique du Québec.

« Google peut contribuer à accroître l’économie numérique du Québec en guidant les entreprises québécoises dans une utilisation accrue du Web. Les Canadiens et les Québécois sont les plus importants utilisateurs d’Internet au monde. Il reste à présent aux entreprises québécoises à se servir du plein potentiel du Web », a déclaré le directeur général de Google Québec, Nicolas Darveau-Garneau, en point de presse.

Selon une recherche de la firme ComScore dévoilée en février, les Canadiens ont été parmi les plus importants utilisateurs d’Internet au monde au quatrième trimestre de 2011. L’étude révèle que l’internaute canadien moyen a passé 45 heures par mois sur Internet durant cette période, loin devant les Américains (38,6 heures).

« Cependant, l’entreprise québécoise moyenne a plusieurs années de retard sur celle des États-Unis lorsque vient le temps de se servir d’Internet pour parler à ses clients. Notre objectif d’ici la fin de 2012, c’est que le Québce soit à la fine pointe du marketing numérique », explique M. Darveau-Garneau.

Les bureaux de Google à Montréal ont une équipe spécialisée en marketing numérique et une autre en ingénierie Web. Au total, une cinquantaine de travailleurs logent actuellement dans les bureaux de la société situés sur la rue McGill College, en plein cœur du centre-ville.

L’équipe de recherche et développement travaille à l’amélioration des produits de Google, notamment le navigateur Web Chrome, et de la sécurité en ligne, alors que celle du marketing numérique aide les entreprises à utiliser différents produits comme AdWords, Google+ et YouTube.

Le Québec a du rattrapage à faire

Le premier ministre du Québec, Jean Charest, était de passage chez Google pour l’inauguration. Il a souligné l’importance de l’industrie des technologies de l’information pour l’économie du Québec, elle qui a constitué près de 13 % du produit intérieur brut (PIB) de la province en 2009.

« Il y a 121 000 emplois dans le domaine très large des technologies au Québec. Là où nous avons un défi, c’est dans la diffusion des TI dans les entreprises québécoises. On a encore beaucoup à faire pour que les entreprises, en particulier les PME, s’approprient davantage les technologies pour se moderniser », a raconté M. Charest pendant que quelques centaines d’étudiants en grève l’attendaient au bas de l’immeuble pour protester contre la hausse planifiée des frais de scolarité.

Jean Charest a également profité de sa présence pour parler du crédit d’impôt pour le développement des affaires électroniques, qui sera sans doute utilisé par les entreprises clientes de Google.

À consulter également sur Google

Google Montréal : locaux de rêve au service de l’esprit d’équipe

Vidéo: Google inaugure ses locaux montréalais

Vidéo: visite guidée des bureaux de rêve de Google à Montréal

Consultations de sites Web : Les Canadiens auraient été les meneurs mondiaux à la fin de 2011

Pour consulter l’édition numérique du magazine de février-mars 2012 de Direction informatique, cliquez ici




Tags: , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW