Google réalise une acquisition dans la reconnaissance faciale


Denis Lalonde - 26/07/2011

Google réalise l’acquisition de l’entreprise Pittsburgh Pattern Recognition (PittPatt), spécialisée dans les produits de reconnaissance faciale sur les photos et les vidéos, pour un montant qui n’a pas été révélé.

PittPatt est le résultat de l’essaimage, en 2004, d’un projet de l’institut de robotique de l’Université Carnegie Mellon amorcé dans les années 1990.

« Nous avons travaillé fort pour développer la technologie de différentes façons. Chez Google, la technologie est déjà au cœur de plusieurs produits existants, qu’il s’agisse de YouTube, de Picasa, de Googles ou de l’engin de recherche d’images. Il s’agit donc d’une union naturelle qui nous permettra d’offrir nos technologies à un bassin de clientèle beaucoup plus vaste », ont révélé les cofondateurs de PittPatt en page d’accueil de leur site Internet.

Google pourrait également utiliser les produits de PittPatt dans son nouveau réseau social, Google+, qui aurait franchi la barre des 20 millions de visiteurs uniques trois semaines après son lancement, selon le cabinet d’études ComScore.

La direction de Google n’a émis aucun commentaire en lien avec cette acquisition.

À lire également

Google+: 20 millions de visiteurs uniques, le Canada au 4e rang

Pour consulter l’édition numérique du magazine de juin de Direction informatique, cliquez ici




Tags: , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW