Google étend les tests de véhicules sans conducteur


Fanny Bourel - 04/02/2016

La société Alphabet, dont Google est désormais une filiale, teste ses voitures sans conducteur dans une troisième ville américaine.Google2

Après Mountain View en Californie et Austin au Texas c’est désormais Kirkland, une ville de la banlieue de Seattle, dans l’état de Washington, qui voit ses rues parcourues par un VUS autonome de marque Lexus, rapporte Reuters.

Un choix qui s’explique par le climat pluvieux de cette région, mais aussi par les collines qui caractérisent la ville. Les ingénieurs de Google devraient ainsi pouvoir tester les détecteurs des véhicules dans des conditions humides selon différentes dénivellations.

« Les tester dans de nouvelles villes permet à nos ingénieurs d’affiner encore plus le logiciel et de l’adapter à différents environnements », a indiqué l’entreprise dans un communiqué de presse.

Depuis plusieurs semaines, des employés de Google ont conduit le VUS dans les rues de Kirkland pour que le véhicule mémorise le relief des rues, leurs courbes ainsi que l’emplacement des feux et des lignes départageant les voies. Le VUS serait désormais prêt à se déplacer seul, bien qu’une personne serait toujours pour l’instant à bord pour reprendre le contrôle en cas de problème.

Selon un rapport du mois de janvier au sujet du projet des voitures sans conducteur de Google, 55 véhicules, dont 22 VUS Lexus, sont actuellement testés. Depuis leurs débuts en 2009, les véhicules auraient roulé environ 1,4 million de miles en mode autonome, sans aucune intervention humaine.

Kirkland n’est pas un territoire inconnu pour Google qui y dispose d’un bureau et qui a donné 200 000 dollars à la municipalité l’an dernier afin d’installer un réseau Wi-Fi gratuit dans deux parcs de la ville.

Lire aussi:

Chauffeurs Uber : générer de la valeur sans être rémunérés

Comment les TI bousculent l’industrie du transport automobile

Véhicules connectés rappelés par Fiat Chrysler




Tags: , , , , , ,