Google croit au jour où il ne construira plus ses propres serveurs


    Jean-François Ferland - 19/06/2014

    (Le Monde informatique) Le patron de l’infrastructure de Google Urs Hölzle estime que les grandes entreprises pourront dans les années à venir devenir des fournisseurs de services cloud.

    Urs Hölzle, le patron de l'infrastructure technique de Google, estime que dans plusieurs années les infrastructures techniques des entreprises et des fournisseurs cloud seront identiques. (crédit : D.R.)

    Urs Hölzle, le patron de l’infrastructure technique de Google, estime que dans plusieurs années les infrastructures techniques des entreprises et des fournisseurs cloud seront identiques. (crédit : D.R.)

    Google est connu pour construire ses propres serveurs pour répondre à ses besoins uniques en ressources réseau, mais cela ne devrait plus toujours être le cas comme l’a indiqué l’équipe infrastructure de la firme de Mountain View mercredi.

    Les déploiements cloud prennent de l’ampleur et s’étendent dans le monde, à tel point que l’industrie finira par se mettre au diapason de la façon de Google de penser l’informatique, qui amènera la société a ne plus avoir besoin de construire ses propres systèmes. C’est en tout cas ce que pense Urs Hölzle, le patron responsable de l’infrastructure technique de Google dans une interview donnée à l’occasion d’une conférence GigaOM.

    Lire la suite de l’article publié par Le Monde informatique.

    Le Monde informatique est une publication du groupe IDG, dont fait partie ITWC, l’éditeur de Direction informatique.




    À propos de Jean-François Ferland

    Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
    Google+