Google compte vendre Motorola Mobility à Lenovo


Jean-François Ferland - 30/01/2014

Lenovo pourrait faire l’acquisition des appareils mobiles et de certains brevets de Motorola Mobility, auprès de Google, pour 2,91 G$ US.Logos de Google et Lenovo

L’éditeur technologique américain Google et le fournisseur de matériel technologique chinois Lenovo ont établi une entente finale de vente qui touchera aux téléphones intelligents – dont les familles de modèles DROID, Moto et RAZR – ainsi qu’à la marque de commerce de Motorola Mobility. Également, si la transaction est conclue, Lenovo obtiendra également plus de 2 000 actifs liés à des brevets associés à Motorola Mobility.

Google, pour sa part, conservera la grande majorité du portefeuille de brevets qu’elle a obtenu lors de l’acquisition de Motorola Mobility en 2013. Lenovo obtiendra une licence d’utilisation de ces brevets et d’autres propriété intellectuelles qui demeureront la propriété de Google.

Si la transaction va de l’avant, Lenovo remettra l’équivalent d’un 1,4 milliard de dollars américains à Google, soit 660 millions de dollars américains en argent et une valeur de 750 millions de dollars américains en actions ordinaires. La valeur restante de 1,5 milliard de dollars fera l’objet d’un billet à ordre qui sera valide pour trois ans.

Dans un communiqué, Lenovo souligne que l’acquisition de Motorola Mobility lui permettra d’améliorer sa présence dans le marché des téléphones intelligents. Notamment, par le biais des actifs qui seront obtenus auprès de Google, le fabricant compte tirer profit d’une présence commerciale dans les marchés de l’Amérique du Nord, de l’Amérique latine et de l’Europe de l’Ouest.

Pour l’instant, Lenovo ne commercialise pas de téléphones en Amérique du Nord, mais elle offre de tels appareils dans certains marchés, dont celui de la Chine. Dans le créneau de la mobilité, Lenovo commercialise depuis quelque temps des tablettes numériques au Canada.

La vente par Google d’actifs de Motorola Mobility à Lenovo devra être approuvée par des organismes réglementaires, faire l’objet d’autres approbations et répondre à des conditions usuelles de clôture de transaction.

Rappelons que Google avait annoncé en 2001 qu’elle avait établi une entente avec l’entreprise américaine Motorola afin de faire l’acquisition des actifs de Motorola Mobility, pour 12,5 milliards de dollars américains. La transaction a été complétée en mai 2012.

Un article publié dans le portail d’ICI Radio-Canada indique que Motorola Mobility a perdu près de 2 milliards de dollars américains son acquisition par Google et que le nombre de travailleurs y était passé de 20 000 à 3 800.

L’intention de Lenovo d’acheter Motorola Mobility est le deuxième projet d’acquisition en importance à être annoncé par le fabricant chinois en une semaine. Il y a quelques jours, Lenovo a annoncé qu’elle vait établi une entente avec IBM pour faire l’acquisition de ses actifs liés aux serveurs x86. Cette transaction est évaluée à 2,3 milliards de dollars américains.

Lenovo s’intéressait depuis quelque temps à l’expansion de sa présence commerciale dans le marché des téléphones intelligents. En octobre 2013, le quotidien Wall Street Journal avait annoncé que Lenovo avait signé un accord de confidentialité avec BlackBerry, le fabricant d’appareils mobiles et fournisseur de services de messagerie, dans le cadre d’un processus de vente de l’entreprise canadienne.

 




Tags: , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+