Google+: 20 millions de visiteurs uniques, le Canada au 4e rang


    Denis Lalonde - 22/07/2011

    Il n’aura fallu que trois semaines au site de réseautage Google+ pour franchir la barre des 20 millions de visiteurs uniques, selon le cabinet d’études ComScore.

    Le Canada est au 4e rang des pays ayant adopté Google+ le plus rapidement avec 858 634 visiteurs uniques au 19 juillet, derrière le Royaume-Uni (866 677), l’Inde (2,8 millions) et les États-Unis (5,3 millions).

    L’Allemagne complète le Top 5 avec 705 988 visiteurs.

    « Il est difficile de penser à beaucoup de sites Internet qui auraient eu une ascension aussi fulgurante en aussi peu de temps. Ceci étant dit, Google a une base d’un milliard de visiteurs avec laquelle elle peut travailler. L’entreprise peut donc espérer convertir une bonne partie d’entre eux à son nouveau réseau social, même si ce dernier est disponible sur invitation seulement », soutient ComScore dans un communiqué.

    ComScore souligne le fait que 58 % des internautes qui ont visité Google+ entre le 29 juin et le 19 juillet sont âgés entre 18 et 34 ans.

    Le cabinet d’études fait la distinction entre visiteurs et utilisateurs, car des internautes qui n’ont pas de compte peuvent tout de même avoir visité des pages sur Google+.

    Les données compilées par ComScore incluent les ordinateurs personnels à la maison ou au bureau et excluent les téléphones mobiles.

    Pour consulter l’édition numérique du magazine de juin de Direction informatique, cliquez ici




    À propos de Denis Lalonde

    Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
    Google+ WWW