Transport en commun : Giro recrutée à Metz en France


Fanny Bourel - 06/03/2017

L’entreprise montréalaise Giro obtient un mandat de l’exploitant du système de transports publics de la ville de Metz en France, SAEML TAMM, pour remplacer son système existant de gestion de services.Logo de Giro

Le mandat implique le logiciel Hastus qui est commercialisé par Giro. Les modules Hastus que SAEML TAMM a sélectionnés doivent lui permettre de créer des horaires de véhicules, de créer les horaires aux arrêts et d’analyser des données.

La SAEML de Metz exploite 200 autobus et vise à passer de 20 millions de « voyages » en 2016 à 23,8 millions en 2023. Elle est en partie détenue par le Groupe Keolis, une multinationale française qui se spécialise dans le secteur des transports. La Caisse de dépôt et placement du Québec possède un tiers de Groupe Keolis, qui était déjà client de Giro.

La suite logicielle Hastus est destinée aux opérateurs de systèmes d’autobus, de métro, de tramway et de rail léger. Elle a d’abord été créée au Centre de recherche sur les transports de l’Université de Montréal, avant d’être commercialisée par Giro, qui a été fondée en 1979.

Ces deux dernières années, Giro a également signé des contrats d’utilisation impliquant Hastus avec des exploitants situés en France, en Belgique, mais aussi en Australie et à Pittsburgh, aux États-Unis.

Lire aussi :

Giro signe un contrat à Pittsburgh

Giro : son logiciel choisi par quatre villes

L’opérateur du métro de Santiago s’associe à Giro




Tags: , , , , , , , , ,