Fusions et acquisitions en hausse dans l’industrie des TI


Denis Lalonde - 19/03/2012

Le nombre de fusions et acquisitions est demeuré relativement peu élevé dans le secteur de la technologie au Canada en 2011, mais a presque doublé par rapport à 2010.

Le nombre de fusions et acquisitions (F&A) en TI au Canada a atteint 27 transactions en 2011, comparativement à 15 un an plus tôt, révèle le plus récent rapport Global technology M&A update publié par Ernst & Young.

Toutefois, le rapport ne précise pas la taille des fusions et acquisitions survenues au pays.

Transactions en hausse de 13 % dans le monde

À l’échelle mondiale, Ernst & Young a comptabilisé 3 006 transactions dans l’industrie des TI, ce qui constitue une hausse de 13 % par rapport aux 2 658 transactions enregistrées en 2010.

La performance de l’année 2011 reste malgré tout 10 % inférieure aux 3 345 transactions constatées en 2007, avant le début de la crise économique mondiale de 2008.

Ernst & Young soutient que cette augmentation repose sur des mégatendances dont la mobilité intelligente, l’informatique en nuage, le réseautage social, l’analyse des données volumineuses (Big Data) et le flou caractéristique du contexte intersectoriel.

« Les mégatendances ont continué à alimenter les F&A dans le secteur de la technologie au dernier trimestre, surtout au Canada », explique François Tellier, associé directeur du groupe Services consultatifs transactionnels d’Ernst & Young pour le Québec.

La valeur des transactions atteint 167,7 milliards de dollars américains* en 2011, en hausse de 41 %, elle qui était de 119 milliards de dollars en 2010. En 2007, cette valeur avait atteint 185,5 milliards de dollars.

Trente-quatre transactions ont dépassé la barre du milliard de dollars américains en 2011, dont huit au quatrième trimestre.

« Parallèlement, une multitude de transactions moins importantes ont démontré l’importance stratégique de certaines technologies, particulièrement celles liées au réseautage social et à la sécurité, mais aussi à l’information relative aux soins de santé, aux jeux vidéo en ligne et sur mobile ainsi que les technologies publicitaires et celles de marketing », soutient Ernst & Young.

Croissance plus modeste en 2012

« À plus long terme, 2012 pourrait être une année marquée par une croissance lente pour les F&A dans le secteur de la technologie à l’échelle mondiale, étant donné le retour de l’instabilité macroéconomique », précise M. Tellier.

Selon lui, même les F&A dans ce secteur (des TI) ne sont pas à l’abri des effets d’une incertitude plus répandue.

* Tous les montants sont en dollars américains.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de février-mars 2012 de Direction informatique, cliquez ici




Tags: , , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW