Fureteurs Internet en janvier 2011 : palmarès similaires au Québec, au Canada et en France


Jean-François Ferland - 29/03/2011

Selon une analyse de la firme AT Internet, 67,3 % d’internautes auraient utilisé le fureteur Internet Explorer pour visiter un bouquet témoin de sites web en janvier 2011 au Québec.

AT Internet, un fournisseur français de services d’analytique qui est présent au Québec depuis 2006, affirme que le fureteur Internet Explorer de Microsoft devançait largement en janvier 2011 le fureteur Firefox de la Fondation Mozilla, qui avait été utilisé par une moyenne de 17 % d’internautes québécois.

Le fureteur Safari d’Apple, avec une moyenne de 8 %, devançait le fureteur Chrome de Google (7,1 %) et le fureteur Opera d’Opera Software (0,4 %).

Dans le reste du Canada, Internet Explorer avait été utilisé par une moyenne de 56,3 % d’internautes lors de la période d’analyse, contre 21,5 % pour Firefox, 13 % pour Safari, 8,5 % pour Chrome et 0,3 % pour Opera.

En France, Internet Explorer avait été utilisé par une moyenne de 47,9 % d’internautes, contre 30,5 % pour Firefox. Contrairement au Québec et au Canada, Chrome (12 %) devançait Safari (8 %). Opera avait obtenu le cinquième rang avec une moyenne de 0,7 %.

Ainsi, c’est au Québec qu’AT Internet a noté la plus importante moyenne d’utilisateurs d’Internet Explorer et la moins importante proportion d’utilisateurs du fureteur Firefox.

La méthodologie utilisée pour cette analyse consiste en une répartition moyenne, en fonction des fureteurs, des visites enregistrées sur un nombre de sites Web de clients d’AT Internet qui font l’objet d’audits au moyen d’une solution du fournisseur de services d’analytique.

Les sites Web qui ont été mesurés pour cette analyse doivent faire l’objet d’un trafic qui provient généralement de la même région géographique. AT Internet a réalisé son analyse en janvier 2011 auprès de 129 sites québécois, 31 sites canadiens et 14 547 sites français.

Pour AT Internet, il s’agissait d’une première analyse des fureteurs utilisés au Québec. La firme compte analyser chaque trimestre l’emploi des fureteurs dans la Belle province.

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+