Forte hausse des revenus trimestriels chez Amaya


Jean-François Ferland - 30/05/2013

Groupe de jeux Amaya rapporte des revenus de 38 millions de dollars pour le premier trimestre de son année financière 2013.Logo de Groupe de jeux Amaya

Groupe de jeux Amaya, une entreprise de Montréal qui est spécialisée en matériel et en logiciels qui sont destinés à l’industrie du jeu de hasard, rapporte des revenus trimestriels qui sont beaucoup plus élevés que les revenus de 6,3 millions de dollars qui avaient été comptabilisés pour le premier trimestre de son année financière 2012.

Les revenus trimestriels de Groupe de jeux Amaya incluent ceux de l’entreprise, mais aussi ceux des entreprises Cryptologic, Ongame et Cadillac Jack qui ont été acquises en 2012.

Parmi ces revenus trimestriels de 38 millions de dollars, 19,7 millions de dollars proviennent d’accords d’intéressement, 13,5 millions de dollars de la concession de licences de logiciels, 3,9 millions de dollars de l’hébergement de casinos, 0,6 million de dollars de ventes de solutions et 0,1 million de dollars de contrats de location-financement.

Au niveau géographique, parmi les revenus trimestriels de Groupe de jeux Amaya, 23,3 millions de dollars proviennent du marché de l’Amérique du Nord, 14,4 millions de dollars du marché de l’Europe et 0,2 million de dollars du marché des Caraïbes.

Pour le trimestre financier de Groupe de jeux Amaya qui a pris fin le 31 mars dernier, l’entreprise fait état de dépenses générales et administratives de 34,3 millions de dollars, de dépenses financières de 6,2 millions de dollars et de dépenses liées aux ventes de 3,7 millions de dollars. Toutes ces dépenses sont supérieures à celles qui avaient été comptabilisées par l’entreprise pour le trimestre équivalent de son année financière précédente.

Groupe de jeux Amaya rapporte une perte nette trimestrielle de 7,4 millions de dollars, soit 63,2 % de plus que la perte nette de 4,5 millions de dollars qui avait été rapportée par l’entreprise pour le premier trimestre de son année financière 2012.

Après la prise en compte d’un gain de 2,7 millions de dollars qui est lié à une conversion de devises, Groupe de jeux Amaya rapporte pour le trimestre un résultat global de 4,6 millions de dollars. Douze mois plus tôt, l’entreprise avait divulgué un résultat global de 4,3 millions de dollars.




Tags: , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+