Forfaits : le CRTC ouvre une boîte de réception des plaintes


Dominique Lemoine - 17/03/2016

Le CRTC met à la disposition des consommateurs du Canada un « point de contact » pour le règlement de plaintes.CRTC_logo

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) affirme que les plaintes en question sont celles qui sont liées aux services de communication qui sont offerts en forfaits par des entreprises de télécommunications.

Selon le CRTC, d’ici le 1er septembre 2017, « tous les fournisseurs de services de télévision titulaires d’une licence devront devenir membres du Commissaire aux plaintes relatives aux services de télévision (CPRST) » et ce dernier doit permettre aux consommateurs « d’obtenir de l’aide afin de régler les problèmes qu’ils ont avec leurs fournisseurs de services de télévision ».

Le CRTC rappelle que l’organisme « indépendant » CPRST doit administrer le Code des fournisseurs de services de télévision quand il entrera en vigueur.

« Lorsqu’un Canadien n’arrivera pas à régler un problème avec son fournisseur de services de communication, qu’il s’agisse de services de télévision, Internet, sans fil ou téléphoniques, il pourra compter sur le point de contact du CPRST qui l’aidera à régler le problème », soutient le CRTC, qui ajoute que des plaintes pourront être réglées par des indemnités ou remboursements.

Lire aussi:

Télécoms : baisse des plaintes, mais hausse des violations au Code

Outil en ligne du CRTC pour aiguiller les consommateurs

Les frais pour les factures en papier préoccupent le CRTC




Tags: , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+