Forensic Technology vendue à des intérêts britanniques


Jean-François Ferland - 05/05/2014

Forensic Technology sera acquise par Ultra Electronics dans le cadre d’une transaction d’une valeur minimale de 94 M$US.Logo de Forensic Technology

Forensic Technology, une entreprise de Côte-Saint-Luc qui commercialise des systèmes informatisés d’identification balistique automatisée, sera achetée par Ultra Electronics Holdings, un conglomérat britannique qui œuvre dans les secteurs de la défense et de l’aérospatiale, de la sécurité, du transport et de l’énergie.

Forensic Technology, qui a été fondée en 1991 par Robert Walsh, conçoit et fabrique des systèmes d’identification balistique et de référence d’armes à feu. L’entreprise fabrique également des microscopes de comparaison, des systèmes de vérification et d’examen de documents et de l’équipement d’enquête pour les scènes de crime. D’autre part, Forensic Technology fournit des services d’entretien et de formation pour ses systèmes.

Forensic Technology compte des clients dans plus de 65 pays. Au Canada, l’entreprise compte parmi ses clients la Gendarmerie royale du Canada.

Outre le montant de 94 millions de dollars américains, Ultra Electronics Holdings pourrait verser aux investisseurs privés et à l’équipe de gestion qui détiennent des parts dans Forensic Technology des paiements additionnels d’une valeur maximale de six millions de dollars américains, en fonction des revenus qui seront produits par Forensic Technology au cours des deux prochaines années.

Continuité

Ultra Electronics a indiqué que Forensic Technology conservera son équipe de direction et qu’elle poursuivra ses activités à partir de ses bureaux existants. Outre son siège social qui est situé dans la ville de Côte-Saint-Luc, dans l’ouest de l’île de Montréal, Forensic Technology exploite des bureaux de soutien et de formation aux États-Unis et en Irlande, tout comme des bureaux de vente en Afrique du Sud et en Thaïlande. Forensic Technology exploite également la filiale Projectina, établie en Suisse, qui fabrique des appareils et des systèmes de criminalistique.

La transaction d’acquisition de Forensic Technology par Ultra Electronics devra être approuvée notamment par des organismes de réglementation américains. Ladite transaction devrait être conclue d’ici la fin du deuxième trimestre de 2014, soit d’ici le 30 juin prochain.

Au Québec, Ultra Electronics exploite l’entité montréalaise Ultra Electronics SCT, qui produit des systèmes de radio à grande capacité et des systèmes de guerre électroniques.

Rappelons que le président de Forensic Technology, Robert Walsh, avait remporté le titre de Personnalité de l’année 2010 en TI au Québec lors de l’édition 2011 du concours des OCTAS du Réseau Action TI.




Tags: , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+