Facebook: premier appel public à l’épargne en 2012 ?


Audrey Myrand-Langlois - 07/01/2011

Facebook planifie d’augmenter son nombre d’actionnaires à plus de 500 cette année, forçant le site populaire de média social à divulguer certaines informations financières ou faire son premier appel public à l’épargne.

C’est ce que révèle un document de 100 pages envoyé à un groupe d’investisseurs potentiels obtenu par le quotidien Wall Street Journal.

Cette révélation survient au lendemain que l’organisme de réglementation des marchés financiers aux États-Unis annonçait qu’il prévoyait revoir les règles de divulgation des résultats financiers des entreprises privées après la récente annonce d’importants investissements dans Facebook.

En effet, la Securities and Exchange Commission (SEC) serait sur le point de considérer la réécriture des règles de divulgation des résultats financiers à la suite des récents investissements dans les sociétés web telles que Facebook et Twitter, explique le quotidien.

Les règles, écrites il y a 47 ans, obligent les entreprises ayant 500 actionnaires et plus de divulguer certaines informations financières.

Ce questionnement de la SEC survient après l’annonce du New York Times d’un investissement de 500 millions de dollars par un investisseur russe et Goldman Sachs dans Facebook.

L’investissement de Goldman Sachs est de 450 millions de dollars tandis que Digital Sky Technologies, une société russe, a investi 50 millions de dollars. Jusqu’à ce jour, la firme d’investissement russe a mis près d’un demi-milliard de dollars dans Facebook.

D’après des documents obtenus par le Wall Street Journal, Facebook a réalisé un bénéfice net de 355 millions de dollars sur les neuf premiers mois de 2010, et un chiffre d’affaires de 1,2 milliard de dollars de janvier à octobre. Selon le quotidien, le revenu annuel 2010 pourrait atteindre 2 milliards de dollars.

LinkedIn aussi en Bourse ?

LinkedIn, le site de réseau social pour professionnels, prévoit également de faire son entrée en bourse dès 2011, selon des sources proches du dossier citées par Reuters.

Une des options serait un premier appel public à l’épargne, selon un porte-parole de LinkedIn.

D’après le site, LinkedIn compte plus de 85 millions de membres.

*Tous les montants sont en dollars américains.

Audrey Myrand-Langlois est journaliste au magazine Direction informatique.




Tags: , , , ,