Explosion de l’utilisation des données d’ici six ans


Fanny Bourel - 19/11/2015

D’ici 2021, le Canada devrait voir l’utilisation moyenne de données par téléphone grimper de 40 % par an pour atteindre les 22 gigaoctets par mois.

Selon le plus récent rapport sur le secteur mobile publié par Ericsson, le fournisseur de matériel de télécommunications, c’est presque six fois plus qu’aujourd’hui, la consommation mensuelle s’élevant à 3,8 gigaoctets présentement.Données, vidéo, téléphone

Cette croissance serait alimentée par l’augmentation des abonnements mobiles à large bande. En raison de l’accélération de la migration des réseaux WCDMA/HSPA aux réseaux 5G, le Canada devrait connaître l’une des plus rapides hausses au monde d’abonnements aux réseaux 5G. Au Canada et aux États-Unis, leur nombre devrait plus que doubler d’ici 2021. À cette date, ils représenteront la quasi-totalité des 470 millions d’abonnement souscris en Amérique du Nord, soit 20 % de plus qu’en 2015.

La consommation de plus en plus vorace de données devrait également venir du visionnage grandissant de la vidéo sur les appareils mobiles. En 2015, la vidéo représente la moitié du trafic mondial de données mobiles. Dans six ans, cette part s’élèvera à 70 % selon le rapport. L’utilisation des réseaux sociaux arrive en seconde position, avec une consommation de données à cet usage qui devrait être multipliée par 14 d’ici 2021.

Chez les Canadiens et Américains âgés de 16 à 24 ans, les téléphones intelligents, les tablettes et les ordinateurs portables accaparent déjà plus de la moitié du temps consacré à l’écoute de programmes vidéos.

Autre évolution annoncée par le rapport : la progression du nombre d’appareils connectés qui devrait passer de 15 à 28 milliards dans le monde d’ici 2021. Une recrudescence qui traduit le développement de l’internet des objets. Les appareils connectés, autres que les téléphones mobiles, tablettes, ordinateurs portables, télévisions intelligentes ou encore que les consoles de jeux vidéo, sont appelés à augmenter de 2,6 à 10,7 milliards d’ici six ans.

Lire aussi :

Avenir du secteur mobile : Ericsson présente ses chiffres

Gestion des appareils mobiles : partenariat entre Ericsson et SAP

Ericsson exploitera un deuxième centre technologique au Québec




Tags: , , , , , , , , , , ,