Et pourquoi pas une de ces autres tablettes ?


François Picard - 20/04/2011

Des dizaines de fabricants ont mis sur le marché des tablettes dignes d’intérêt, mais un seul parle fort, même si bien d’autres pourraient en faire autant.

Si Apple est la reine du marketing, il ne faudrait pas en conclure systématiquement que ses produits sont les meilleurs juste parce qu’elle l’affirme, mais prendre le temps de regarder ce qu’offrent les autres compagnies en comparant caractéristiques et prix. Selon les besoins auxquels on veut répondre avec une tablette, le choix est de plus en plus diversifié, avec des possibilités d’économiser au niveau de ce dont on n’a pas nécessairement besoin.

Une grande variété de modèles avec des constantes

Depuis l’été dernier, j’ai reçu de l’information sur plusieurs dizaines de tablettes, quelques-unes de marque connue, bien d’autres quasiment sans nom, mais la plupart avec quelque chose qui pouvait intéresser une clientèle particulière. On trouve les plus connues en magasin, les autres surtout sur Internet, sur des sites spécialisés, y compris sur eBay et sur Amazon. Les prix vont d’une centaine de dollars à plus de mille dollars.

Actuellement, la majorité des tablettes proposées ont un écran de 7 pouces, mais la tendance est aux nouveaux

Tablette Galaxy Samsung

La tablette Galaxy de Samsung.

modèles avec de plus grands écrans de 10 pouces ou plus, comme la ViewPad 10 de ViewSonic, la Vibe de Ciara ou la Xoom de Motorola. Presque tous les modèles ont un processeur à 1 GHz ou plus et sont basés sur le système d’exploitation Android, qui est une variante de Linux. L’iPad d’Apple et la PlayBook de RIM sont à part, tout comme quelques rares tablettes qui fonctionnent sous Windows.

Presque toutes les tablettes ont un écran tactile multipoint. Presque toutes permettent de lire des documents PDF et de visiter des millions de sites Web conçus en Flash, ce qu’on devrait finir par pouvoir faire avec un iPad. Toutes les tablettes ont au moins le Wi-Fi, ce qui est une bonne chose au prix où sont les communications par cellulaire qui font doubler rapidement le prix d’une tablette. Une minorité de tablettes sur le marché renferment un vrai GPS, comme la Streak 7 de Dell, par exemple. Dans la plupart des autres cas, il ne s’agit que d’un GPS assisté, autrement dit un système de triangulation basé sur l’emplacement du téléphone par rapport aux tours de cellulaire situées à proximité.

Parmi les caractéristiques de base à rechercher dans une tablette, notons la définition de l’écran tactile qui doit être la meilleure possible au-dessus de 800 x 600 pixels, une

Tablette Xoom Motorola

La tablette Xoom de Motorola.

autonomie des piles d’au moins 4 heures, un poids idéalement inférieur à 500 grammes, le Bluetooth pour ajouter des accessoires sans fil et au moins une caméra pour pouvoir faire des visioconférences. En plus, une sortie HDMI est indispensable parce qu’elle permet de transférer le contenu du petit écran à un téléviseur haute résolution. Bien entendu, un navigateur Web doit être préinstallé ainsi que le logiciel Adobe Flash Player pour pouvoir visionner les nombreux sites créés en Flash. D’un autre côté, si l’on opte pour le système d’exploitation Android, il est recommandé de choisir la version Android 2.2 ou une plus récente, qui sont plus adaptées aux tablettes.

Un très grand choix

Avant de se décider pour une tablette ou une autre, la première chose à faire est de déterminer l’utilisation qu’on voudrait faire d’une tablette, soit en complément d’un autre ordinateur, soit pour remplacer un ordinateur. D’après des firmes de recherche comme Gartner et IDC, beaucoup de gens ont en effet acheté une tablette au lieu d’un nouvel ordinateur ces derniers mois, au détriment des ventes d’ordinateurs. Nombreux aussi sont ceux qui achètent une tablette sur un coup de tête, sans penser qu’elle sera déjà dépassée au bout de quelques semaines.

En fait, même une petite tablette à 250 $, comme l’Archos 43 d’Archos Products, peut être suffisante pour beaucoup de gens parce qu’elle est très complète et qu’on peut la brancher à un grand écran par son port HDMI. Malgré son petit écran tactile de 4,3 pouces seulement et ses 130 grammes, on peut s’en servir pour le courrier électronique, la navigation sur Internet, la lecture de flux vidéo et la plupart des tâches qu’on peut accomplir avec une plus grosse tablette ou même un ordinateur. Comme elle fonctionne

Tablette PlayBook RIM

La tablette PlayBook de Research in Motion.

sous Android 2,2, elle permet également d’utiliser des dizaines de milliers d’applications conçues pour tous les appareils sous Android. En plus, quand le Wi-Fi n’est pas disponible, le Bluetooth intégré donne la possibilité de se brancher à Internet via un téléphone Bluetooth. C’est une option pratique et économique.

Actuellement, à part les iPad, on peut envisager l’achat de plusieurs tablettes bien cotées : la PlayBook de Research in motion (RIM) qui complète bien un BlackBerry, les Galaxy Tab de 7, 8, 9 et 10,1 pouces de Samsung, la Xoom de 10,1 pouces de Motorola, la Iconia Tab A500 de 10,1 pouces d’Acer, la G-Slate de 8,9 pouces de LG, la Streak 7 de Dell, la ZiiO de Creative Labs ou la grande Vibe de 11,6 pouces de Ciara.

Beaucoup d’autres s’en viennent, réservant encore des surprises, comme la ViewPad 10 DualOS de ViewSonic. Dans ce cas, on peut choisir à volonté entre Android et Windows 7 pour profiter à fond de toutes les applications conçues pour chacun d’eux. Disons qu’avec un port HDMI, ce serait une tablette presque idéale.

Il faut avouer qu’aucune tablette n’est parfaite pour l’instant et que cela laisse la place à bien d’autres modèles ainsi qu’à des améliorations au niveau de chaque modèle. Quel que soit le fabricant, il faut chercher ce que la tablette proposée a ou ce qu’elle n’a pas et qu’on aurait sur une autre. Il n’y a pas de tablette qui réponde à tous les besoins, mais des tablettes qui peuvent répondre à des besoins précis.

Reste à savoir ce qu’on veut en faire et prendre le temps de faire une recherche approfondie sur Internet. Le monde des tablettes est en pleine effervescence et la présence des meilleures en tête du peloton n’est que de courte durée.

François Picard est journaliste et éditeur du magazine Atout Micro.




Tags: , , , ,