Entente de partage de matériel de recherche en optique entre INO et COPL


Fanny Bourel - 31/10/2016

L’Institut national d’optique signe une entente tripartite avec le RIKEN Center for Advanced Photonics, une institution multidisciplinaire de recherche au Japon, et avec le Centre d’optique, photonique et laser.INO, COPL, RIKEN

Basé à Québec, l’Institut national d’optique (INO) se spécialise en optique et en photonique à vocation industrielle. Il conçoit notamment des solutions sur mesure pour des entreprises du Québec et du Canada.

Quant au Centre d’optique, photonique et laser (COPL), ce centre de recherche et de formation est rattaché à l’Université Laval.

Les trois organismes scientifiques mettront en commun leurs ressources humaines (chercheurs, personnel et étudiants), leur matériel de recherche scientifique et technologique, ainsi que leurs informations et savoir, notamment lors de conférences ou de colloques conjoints.

« Le Québec et le Japon sont des bastions de l’optique et de la photonique à l’échelle mondiale, a souligné, dans un communiqué, Satoshi Wada, directeur du Advanced Photonics Technology Development Group. Grâce à cette collaboration, le COPL, l’INO et le RIKEN faciliteront le partage de leurs savoirs dans l’intérêt supérieur de chacun. »

Cette collaboration, qui pourrait se poursuivre au-delà de 2018, pourrait donner naissance à des projets de recherche.

« Unir ces trois centres de recherche […], c’est faire un pas vers une nouvelle ère dans la photonique : nous pourrons accroître […] notre offre de services à l’industrie », a déclaré le président-directeur général de l’INO, JeanYves Roy.

Lire aussi:

Du financement fédéral pour l’optique et photonique

L’INO vise une photonique plus avancée et le Canada

Transaction entre TeraXion et Ciena




Tags: , , , , , , , , , , , , , ,