Employés en lock-out chez Solution Digitale


Jean-François Ferland - 07/03/2013

Le syndicat des Teamsters dénonce les nouvelles conditions de travail qui sont offertes à certains travailleurs de Solution Digitale, qui répare les terminaux numériques de Vidéotron.Logo de Solution Digitale

Le syndicat Teamsters Canada a dévoilé que quatre travailleurs syndiqués qui effectuent des travaux de réparation au sein de l’entreprise Solution Digitale, de Saint-Hubert, ont été mis en lock-out le 23 février 2013.

Solution Digitale est une entreprise qui effectue la réparation sous garantie et hors garantie des terminaux numériques qui servent à la prestation de services de télédistribution auprès des consommateurs. L’entreprise, fondée en 2002, annonce sur son site Web qu’elle est le seul centre de réparation autorisé en réparation de décodeurs au Québec.

Selon Teamsters Canada, l’employeur aurait demandé une réduction de salaire de treize pour cent et la signature d’un contrat de travail de six ans. Selon le syndicat, les nouvelles conditions salariales aboutiraient à un taux horaire de treize dollars l’heure pour certains des employés mis en lock-out. L’ancienneté moyenne des travailleurs de l’entreprise, fondée en 2002, serait de dix ans.

« Solution Digitale se comporte de manière odieuse et irrespectueuse envers les travailleurs, déclare Jean Chartrand, le président de la Section locale 106 de Teamsters Canada. Nos membres méritent d’être respectés non seulement parce qu’ils ont consentis à faire des efforts significatifs lors de la dernière convention collective pour remettre l’entreprise sur les rails, mais également parce que nos dernières demandes équivalent à toutes fins pratiques à un gel de salaire. »

Solution Digitale effectue la réparation des terminaux qui servent à la prestation des services de Vidéotron. Le fournisseur de services de communications est identifié comme étant un client à plusieurs endroits dans le site Web de l’entreprise.




Tags: , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+