Emploi des appareils mobiles évolués : Quelques prédictions d’utilisateurs canadiens et québécois


Jean-François Ferland - 03/01/2013

Un sondage produit par Rogers contient des prévisions sur l’utilisation des téléphonés évolués et des tablettes numériques par les Canadiens.Image d'appareil mobile

Lors d’un sondage produit par le fournisseur de services de télécommunications sans fil Rogers Communications sans fil, 55 % des utilisateurs canadiens de téléphones évolués auraient indiqué qu’ils avaient pu utiliser l’appareil mobile de leur choix au travail l’an dernier. Également, 72 % des participants au sondage auraient dit croire que la majorité des Canadiens pourront utiliser leur appareil mobile préféré au travail d’ici 2014.

D’autre part, 59 % des personnes qui ont pris part au sondage de Rogers auraient envisagé que davantage de Canadiens travailleront à partir de leur domicile au cours des deux prochaines années au moyen des services d’informatique en nuage et des réseaux mobiles à large bande.

À propos des paiements sans fil, plus de 10 % des Canadiens qui ont répondu au sondage auraient effectué un paiement à l’aide d’une application mobile en 2012. Parmi les répondants, 67 % des Canadiens et 75 % des Québécois auraient estimé que les Canadiens utiliseront le paiement sans fil « quotidiennement » au cours des deux prochaines années.

Large bande et « temps gagné »

Par ailleurs, 10 % des Canadiens auraient eu recours à un réseau mobile de nouvelle génération et 22 % auraient fait l’acquisition d’un appareil mobile qui est compatible à de tels réseaux en 2012. Aussi, 80 % des participants au sondage de Rogers auraient prédit que plus de Canadiens opteront pour les services Internet mobiles à large bande en 2013.

Selon Rogers, 71 % des répondants auraient été d’accord avec un énoncé où l’on affirme que l’utilisation de la mémoire tampon des appareils mobiles évolués lors de la lecture en continu de contenu sera « aussi dépassée » que le service Internet par composition, et ce en raison de la largeur de bande accrue des réseaux mobiles de dernière génération.

Enfin, 41 % des participants québécois qui ont participé au sondage de Rogers s’attendraient à « gagner deux heures par jour » grâce à l’augmentation de la vitesse de transmission des données des réseaux mobiles auxquels leurs téléphones évolués sont branchés.

Ce sondage de prévisions et de perceptions qui a été produit par Rogers renferme aussi des statistiques sur l’utilisation des appareils mobiles évolués à des fins personnelles et sur le recours à ces appareils pour la consultation de contenu numérique, comme la vidéo ou les publications écrites.

Ce sondage de Rogers Communications sans fil, dont les données ont été diffusées par le fournisseur durant la période des Fêtes 2012, a été réalisé auprès de 1 040 internautes qui font partie d’un groupe témoin de la firme de sondage Angus Reid. Ces participants sont des propriétaires et utilisateurs de téléphones évolués ou de tablettes numériques et sont abonnés à des forfaits d’accès à Internet ou à des forfaits de données.




Tags: , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+