Du soutien bénévole pour des immigrants qualifiés chez SAP à Montréal


Jean-François Ferland - 14/10/2014

Des employés montréalais de SAP Labs, lors d’une activité de bénévolat, ont prodigué des conseils à des immigrants en quête d’un emploi en TIC.Logo de SAP

Le 10 octobre dernier, dans le cadre d’une initiative corporative de mois du bénévolat de l’éditeur de logiciels commerciaux SAP, vingt-quatre employés de l’entité SAP Labs à Montréal ont accueilli dans leurs locaux une vingtaine d’immigrants francophones qui étaient qualifiés à l’emploi dans le domaine des TIC.

L’exercice visait à présenter SAP, les départements et les postes dans l’entreprise aux participants, mais aussi à familiariser ces personnes avec le processus de recrutement pour des emplois offerts dans l’industrie québécoise des TIC, au moyen d’entrevues et de séances de rétroaction.

L’activité – la première du genre à être produite par SAP au Québec – a été réalisée dans le cadre du programme de jumelage Interconnexion de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, en partenariat avec Emploi-Québec.

« Pour les nouveaux immigrants qui sont ici depuis moins de deux ans, qui ne connaissent pas le processus d’embauche, il est important d’avoir une idée du déroulement d’une entrevue pour un emploi, a expliqué Jorge Flores, vice-président responsable du soutien au développement chez SAP Labs à Montréal. Les participants ont pu parler avec des gens de notre entreprise, qui leur ont fourni des pistes d’aide et des recommandations. »

Carole Hacikyaner, contrôleur financier chez SAP Labs, a souligné que les participants à l’activité étaient des personnes éduquées qui détenaient au minimum un baccalauréat et avaient des compétences et de l’expérience pertinentes pour occuper un emploi dans l’industrie au Québec.

« Il existe beaucoup de mythes, par exemple qu’il n’est pas possible de travailler dans le domaine au Canada. Aussi, des participants avaient une idée préconçue qu’il faut commencer [dans l’industrie] à un niveau plus bas que ses capacités. Nous avons expliqué que ces mythes étaient faux. Les participants ont démontré de la passion pour le travail et qu’ils étaient prêts à l’emploi », a indiqué Mme Hacikyaner.

Les deux employés de SAP Labs à Montréal ont dit avoir apprécié cette première initiative à titre bénévole au Québec. Malgré qu’il n’y ait pas de postes ouverts présentement au sein de l’entreprise, ils ont affirmé que l’exercice avait constitué une occasion de rencontre de personnes qui étaient prêtes à l’emploi. « J’aurais été prêt à embaucher une dizaine de personnes », a affirmé M. Flores.

La première initiative du programme de mois de bénévolat chez SAP a eu lieu en aux États-Unis 2004. Au Canada, où une première édition du programme de bénévolat a eu lien en 2007, SAP prévoit que 90 activités bénévoles seront réalisées en 2014.




Tags: , , , , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+