Données mobiles au Canada : croissance de 46 % par an d’ici 2019


Dominique Lemoine - 03/02/2015

Le trafic de données mobiles pourrait grimper en moyenne de 46 % par an d’ici 2019 au Canada en raison de la croissance des technologies dites intelligentes.Illustration du concept de ville intelligente

Cisco, qui est un fournisseur d’équipement de réseautique et de télécommunications, affirme, sur la base d’un sondage sur les tendances en matière de trafic mobile d’ici 2019, que le trafic de données mobiles atteindra un taux annuel de 2,5 exaoctets d’ici 2019, comparativement à un taux annuel de 0,4 exaoctet en 2014.

Également, selon Cisco, le trafic de données mobiles au Canada atteindra 207,0 pétaoctets par mois en 2019 (l’équivalent de 52 millions de DVD chaque mois), tandis que le trafic de données mobiles croîtra, entre 2014 et 2019, deux fois plus vite que le trafic de données générées par l’utilisation d’appareils fixes.

Parmi les technologies mobiles dites intelligentes et les évolutions qui seront responsables de cette croissance, on retrouve la communication entre machines, un accès plus répandu à des réseaux cellulaires plus rapide, ainsi qu’une hausse de la puissance des appareils mobiles.

L’exaoctet est une unité de mesure utilisée pour exprimer la capacité de stockage d’une mémoire et sa valeur est souvent arrondie à un milliard de milliards d’octets. La valeur du pétaoctet est quant à elle souvent arrondie à un million de milliards d’octets.

Lire aussi :

Données critiques : des employés imprudents avec leurs appareils mobiles

Plus de 2,3 milliards d’abonnements mobiles à haut débit en 2014

Prévision d’un trafic mobile de données onze fois plus élevé en 2018




Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+