Disparition des tablettes: La dérive du dirigeant de BlackBerry


Jean-François Ferland - 01/05/2013

En prédisant l’abandon des tablettes numériques d’ici cinq ans, Thorsten Heins fait preuve de rationalisation dépréciative, estime Dave Webb d’IT World Canada.

Thorsten Heins, le grand patron du fabricant canadien d’appareils mobiles BlackBerry a déclaré lors d’un entretien avec l’agence de presse Bloomberg qu’il n’y aurait plus de raison d’utiliser une tablette numérique dans cinq ans.

« Peut-être [il y aura une raison d’utiliser] un grand écran dans un espace de travail, mais pas une tablette. Les tablettes numériques ne représentent pas un bon modèle d’affaires », a dit M. Heins.

Thorsten Heins

Thorsten Heins, le chef de la direction de BlackBerry (Photo : BlackBerry)

Dans un commentaire publié dans le portail d’IT Business, Dave Webb estime que Thorsten Heins a rétabli le focus de l’entreprise et « dit les bonnes choses » depuis sa nomination à la tête de BlackBerry, mais il croit que Thorsten, avec ses plus récentes déclarations, fait preuve de rationalisation dépréciative (sour grapes) en termes de marketing.

« RIM/BlackBerry a concédé [la portion des tablettes numériques] du marché de la mobilité à Apple et Samsung avec l’échec du PlayBook. L’essai de RIM [sic] a été grandement critiqué pour sa grande dépendance à un BlackBerry attaché afin d’être pleinement fonctionnel », dit M. Webb.

« Heins déclare que RIM sera le meneur incontesté du marché de la mobilité dans cinq ans. Sans une tablette dans son éventail de produits, RIM peut seulement être le meneur si la tablette numérique n’est plus pertinente », ajoute Dave Webb.

Lire le commentaire Tablets dead in five years? No way de Dave Webb dans le portail d’IT Business, une publication-sœur de Direction informatique.

Thorsten Heins vient-il de s’inclure à la longue liste des dirigeants d’entreprises en TIC qui ont formulé des prédictions de débâcle pour des produits qui menaçaient leurs offres commerciales et qui n’ont jamais été accomplies? L’avenir dira s’il aura eu raison ou tort…




Tags: , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+